Top News

La France renforce le système de défense aérienne des Émirats arabes unis, y compris les avions Rafale, après les attaques de drones

PARIS (Reuters) – La France a déclaré vendredi qu’elle avait accepté de participer au renforcement du système de défense des Émirats arabes unis, notamment en déployant des avions Rafale, à la suite des attaques des Houthis.

« Les Émirats arabes unis ont été victimes de graves attentats sur leur territoire en janvier. Pour montrer notre solidarité avec ce pays ami, la France a décidé d’apporter un soutien militaire, notamment pour protéger l’espace aérien de toute intrusion », a déclaré le ministre des Armées françaises. Florence Barley a écrit sur Twitter.

Le ministère des Armées françaises a ajouté que les opérations seront menées depuis la base aérienne d’Al Dhafra, en étroite coordination avec les Émirats arabes unis, dans le but de détecter et d’intercepter d’éventuelles attaques de drones ou de missiles.

Les Émirats arabes unis ont déclaré mercredi soir qu’ils avaient intercepté trois drones qui sont entrés dans leur espace aérien au-dessus de zones inhabitées plus tôt dans la journée, lors de la dernière attaque contre le centre commercial et touristique du Golfe au cours des dernières semaines. Lire la suite

Plus tôt cette semaine, les États-Unis ont également annoncé qu’ils enverraient des avions de combat pour aider les Émirats arabes unis à la suite d’attaques de missiles contre l’État du Golfe par le mouvement Houthi du Yémen, y compris une attaque déjouée contre une base abritant les forces américaines. Lire la suite

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

(Covering) Dominic Vidalon, Montage par Tassilo Hamel

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Lemoal Lemoal construit une salle de sport en béton en France

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer