Top News

La France remet Golems, Tanga pour la première fois contre le Japon

émis en :

Tokyo (AFP) – L’entraîneur français Fabien Galthe a remis jeudi à Thomas Golems le premier et numéro huit Yuan Tanga lors de son premier test de rugby contre le Japon à Toyota samedi.

Les hôtes de la Coupe du monde 2023 ont amené une jeune équipe au Japon avec les breaks de plusieurs des joueurs qui les ont menés au Grand Six Nations Championship cette saison.

L’ailier Charles Olivon est de retour en tant que capitaine après avoir raté le championnat des Six Nations en raison d’une blessure.

Il a joué plusieurs des formations de départ de Galletti lors de la victoire 52-21 des Barbarans contre l’Angleterre à Twickenham il y a deux semaines.

L’entraîneur a déclaré qu’il souhaitait voir sa jeune équipe « saisir l’opportunité » sous le maillot de la France.

C’est une équipe affamée », a déclaré Galthey.

« Tout est possible. On dit souvent aux joueurs quand ils entrent dans les vestiaires ‘Vous prenez le maillot’. Nous sommes là pour préparer et préparer la meilleure équipe, mais c’est vous qui faites votre propre destin. »

Galthey a déclaré qu’il n’avait « aucun doute » que l’ailier Olivon était prêt à reprendre la conduite après avoir subi une blessure au genou en juin 2021.

Il a joué un rôle clé en menant Toulon à la finale de l’European Challenge Cup le mois dernier et a impressionné en menant les Barbarians.

« Il est très détendu et il est de retour et récupère quelques matchs », a déclaré Galthey.

« Il a déjà fait ses preuves lors du match contre l’Angleterre et a un deuxième capitanat et un nouveau chapitre avec l’équipe de France. »

READ  Tour de France : Matthew van der Poel devient jaune après avoir remporté la deuxième étape | Tour de France

L’entraîneur japonais Jimmy Joseph a effectué six changements par rapport à l’équipe qui a écrasé l’Uruguay 43-7 le week-end dernier en raison de « l’énorme défi » de son équipe contre la France.

Trois joueurs ont été laissés de côté en raison de Covid, avec le demi vétéran Naoto Saito, la chienne Shota Hori et l’arrière Ryuji Noguchi indisponibles.

Les températures devraient atteindre 35 degrés Celsius au moment du lancement dans la torride Toyota.

Joseph a reconnu que ses joueurs auraient du mal à faire face aux conditions de canicule qui ont vu des températures record en juin au Japon cette semaine, mais il pense que la France « aura encore plus de mal ».

« Nous devons garder le jeu aussi rapide que possible et soutenir un peu mieux notre capacité à gérer la chaleur », a déclaré Joseph en appelant son équipe.

« Il ne fait aucun doute que la France a des tactiques et des méthodes pour essayer de ralentir le jeu afin qu’elle puisse se reposer suffisamment. »

Joseph a ramené les vétérans de la Coupe du monde Wimpy van der Walt et Ryohei Yamanaka dans la formation de départ alors que le Japon cherche à obtenir du temps de jeu à son actif.

La tourmente de Covid signifie que les hôtes de la Coupe du monde 2019 n’ont disputé que huit matchs tests depuis qu’ils ont atteint les quarts de finale à domicile il y a deux ans et demi.

« C’est un point de départ pour nous », a déclaré Joseph.

« Nous sommes beaucoup en retard en termes de matchs tests ensemble, et cela est exacerbé par le fait que certains de nos joueurs clés sont blessés. »

READ  Filippo Ganna, vainqueur du contre-la-montre du Mondial: "Pour moi, c'est un rêve" - ​​Cyclisme - Mondiaux (H)

L’ailier sud-africain Gerhard van den Heever conserve sa place de titulaire pour le Japon après avoir remporté son premier match international à l’âge de 33 ans et marqué un but la semaine dernière contre l’Uruguay.

Le milieu de terrain Dylan Riley, qui a également marqué contre l’Amérique du Sud, a remporté son sixième titre.

« Notre plan de match est de garder le ballon en jeu et de les attaquer avec toutes les chances que nous avons, mais en gardant à l’esprit que nous devons avoir un bon équilibre », a déclaré Joseph.

« Le ballon sera glissant, il y aura des erreurs, donc trouver le bon équilibre sera crucial pour notre performance. »

L’entraîneur de la France, Rafael Ibanez, a déclaré que le Japon était « une équipe jouant un rugby passionnant et plein de rugby ».

« Cela nous obligera à nous adapter et à nous attendre à un match difficile », a-t-il déclaré.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer