Top News

La France participera à la COP15 sur la désertification (Abidjan, 9-20 mai 2022)

La quinzième session de la Conférence des Parties (COP15) à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) s’est ouverte à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le 9 mai. Il se concentre sur le défi international majeur de la dégradation des terres. Sa conversion en zones sèches affecte environ 30 millions d’acres chaque année. La désertification pourrait déplacer 135 millions de personnes dans les décennies à venir. Ainsi, la participation de la France à la COP15 traduit l’urgence d’une réponse coordonnée à ce phénomène mondial, indissociable des différentes crises climatiques et de la perte de biodiversité, et de leurs graves répercussions sociales et économiques.

La France et ses partenaires européens mettent en place plusieurs initiatives sous la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, avec leurs partenaires africains. Le projet de la Grande Muraille Verte du Sahara et du Sahel sera l’un des sujets de discussion. Lors du One Planet Summit du 11 janvier 2021, le président Macron a contribué à rendre possible les 16 milliards d’euros levés pour cette initiative régionale de restauration des terres, indispensable à la création d’emplois.

À la lumière de l’agression russe contre l’Ukraine et de la crise alimentaire qui a suivi, la COP15 est une bonne occasion d’annoncer l’initiative européenne FARM (Food and Agricultural Resilience Mission), que nous promouvons avec le soutien d’organisations internationales telles que le Programme alimentaire mondial. et le Fonds international de développement agricole. . Le président Macron en a discuté hier avec les membres du Bureau de l’Union africaine.

La COP15 est également l’occasion de faire le point sur l’initiative sur les protéines végétales lancée lors du sommet de l’Union européenne et de l’Union des pays en février dernier. Cette initiative met l’accent sur les liens étroits entre la sécurité alimentaire, la nutrition et la restauration des terres. Enfin, l’Union européenne et la France ont annoncé qu’elles contribueraient à hauteur de 502 millions d’euros à l’Initiative d’Abidjan lancée par la Côte d’Ivoire sur la production durable de matières premières agricoles, notamment les fèves de cacao. La France a contribué 155 millions d’euros de ce montant.

READ  L'hymne suscite l'inquiétude de la star montante anglaise Robinson

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer