sport

La France expulse six espions russes soupçonnés de travailler sous couverture diplomatique

La France va expulser six Russes soupçonnés de travailler comme espions sous couverture diplomatique, a annoncé lundi le ministère français des Affaires étrangères, après que les services de renseignement français ont révélé une opération secrète sur son sol.

« six russe Client Le département d’État a déclaré dans un communiqué que travailler sous couverture diplomatique dont les activités se sont avérées incompatibles avec nos intérêts nationaux avait été déclaré indésirable.

Selon elle, le 10 avril, après une longue enquête, la DGSI, le service de renseignement intérieur, a révélé une « opération secrète menée par les services de renseignement russes sur notre territoire ».

La déclaration n’a pas donné de détails sur la nature de l’opération.

Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré que la DGS avait « déjoué un réseau d’agents secrets russes qui agissaient contre nos intérêts ».

Il a déclaré que le PSD avait mené une « fantastique opération de contre-espionnage » et a félicité l’organisation pour « s’être occupée de nos intérêts fondamentaux dans l’ombre ».

Cette étape vient ensuite France Le 4 avril, il a annoncé qu’il expulserait 35 diplomates russes dans le cadre d’une action commune européenne après l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Elle a décrit ces diplomates à l’époque comme « des individus russes dotés d’un statut diplomatique en poste en France et dont les activités sont incompatibles avec nos intérêts de sécurité ».

Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué lundi à l’AFP que six Russes avaient été expulsés, en plus des 35 dont les expulsions avaient été annoncées.

Plusieurs pays européens ont expulsé des diplomates russes, en particulier après la colère à travers l’Europe suite aux meurtres dans la ville de Bucha près de la capitale ukrainienne Kiev, où des dizaines de corps ont été retrouvés dans des fosses communes ou éparpillés dans les rues.

READ  la raison pour laquelle Allegri n'a pas été choisi pour succéder à Tuchel

(AFP)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer