sport

Kilde (Alpine Ski-Norway) remporte Kitzbuehel sur les pistes devant le duo français

Ski alpin Coupe du monde de ski alpin hommes ski alpin Kitzbuehel, Autriche 21 janvier 2022 Le Norvégien Alexander Amodt Kelde célèbre après son premier tour REUTERS/Lisi Niesner

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

21 janvier (Reuters) – Le Norvégien Alexander Amodt Kelde a remporté vendredi la Classique de la Coupe du monde de Kitzbuehel sur une pente, battant le vétéran français Johan Cleary de 0,42 seconde.

Une belle journée pour l’équipe de France s’est achevée lorsque Blaise Gisindaner, qui est 43e, a réalisé une belle course pour sortir l’Autrichien Matthias Maier de la troisième place.

Le leader du classement général de la Coupe du monde, Marco Odermatt, de Suisse, a terminé cinquième dans une épreuve marquante de la saison de ski.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

La victoire de Keldy, en 1:55.92 sur courte piste, était la sixième du joueur de 20 ans de la saison de Coupe du monde des 20 ans, et il aura une autre chance dans la deuxième course prévue dimanche – la finale de descente avant le Jeux d’hiver à Pékin le mois prochain.

« J’ai eu une si bonne course, une sensation incroyable, et me tenir ici un peu plus d’un an après l’opération au genou, c’est incroyable. Aujourd’hui était l’un des jours où j’avais une très bonne sensation », a déclaré Keldy.

Le joueur norvégien est en tête du classement de la Coupe du monde, devant l’Italien Dominic Paris.

READ  Barty retourne au travail, troque le tennis pour le golf

La deuxième place a été un résultat impressionnant pour Cleary, âgé de 41 ans, et sa neuvième place en Coupe du monde est survenue 12 ans après sa première victoire.

Le Français n’a jamais remporté de course de Coupe du monde, mais il s’agissait de son quatrième podium à Kitzbühel.

L’Autriche s’est retrouvée sans podium dans sa plus grande épreuve, bien que le sprinteur tardif Christian Walder se disputait une troisième place, mais a chuté vers la fin de la course.

Le médaillé d’or en slalom géant Marcel Hirscher, incorporé aux Jeux olympiques de 2018 et maintenant à la retraite, a réalisé son rêve d’affronter Hahnenkamm, patinant en tant que pionnier de la course vendredi.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

(Reportage par Simon Evans) Montage par Mark Heinrich et Toby Davies

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer