Top News

Jusqu’à  quel point pouvez-vous être piraté ?

Face à l’ingéniosité sans cesse renouvelée des pirates informatiques, il faut savoir adopter les bons réflexes. Mais comment être sûr que l’on prend toutes les précautions possibles pour éviter d’être piraté ? Dans cet article, nous faisons le point sur les règles essentielles de la sécurité numérique et vous aidons à savoir à quel point vos comptes en ligne sont vulnérables.

Les mots de passe : porte d’entrée des pirates

Véritables nerfs de la guerre numérique, les mots de passe sont la première cible des hackers (pirates). Et pour cause, 80 % d’entre eux sont vulnérables. Une étude récente d’ExpressVPN sur les mots de passe les plus utilisés révèle les mauvaises habitudes des internautes.

Trop souvent, les mots de passe sont constitués d’un seul mot courant, comme « chouchou » ou « doudou ». Pire encore, beaucoup ne sont qu’une suite logique de chiffres et de lettres faciles à deviner, comme « 123456 ». Enfin, la plupart des internautes utilisent le même mot de passe pour tous leurs comptes en ligne, ce qui facilite encore plus la mission des hackers.La bonne méthode consiste à privilégier les mots de passe longs, complexes, qui n’ont pas de sens, et à créer un mot de passe unique pour chacun de ses comptes. Ainsi, on brouille plus facilement les pistes.

Les données bancaires : faille des acheteurs sur Internet

La multiplication des sites d’achat incite à la création d’autant de comptes en ligne et au stockage de ses données personnelles. Adresse, numéro de téléphone, et même numéro de carte bancaire sont ainsi régulièrement pré-enregistrés par les internautes. Le but ? Gagner du temps à chaque achat. Il s’agit pourtant d’une terrible erreur. En 2021, 40 000 Français avaient ainsi été victimes du vol de leurs données bancaires, mises en vente sur le dark net. La plupart d’entre eux avaient enregistré leurs données sur de nombreux sites e-commerce de leur quotidien. Ainsi, même si cela paraît chronophage, il ne faut jamais faire mémoriser les informations de sa carte bancaire lors d’achats en ligne.

READ  Primoz Rogelic met l'accent sur la formation des pilotes temporels dans l'approche Tour de France

Le réseau WiFi : l’autoroute des hackers

Le nomadisme digital, le télétravail et l’utilisation quotidienne d’Internet incitent bien souvent à profiter du WiFi public. Disponible presque partout, y compris dans les transports publics, cette source de connexion à Internet fait partie de la vie quotidienne de nombreux internautes. Pourtant, il s’agit, là encore, d’une source de dangers à éviter. Le WiFi privée garantit le cryptage des données. Ce type de réseau protège les informations transmises entre le routeur et le support utilisé. Personne ne peut vous espionner, pas même votre voisin qui se connecte à votre réseau. Il est même possible de renforcer soi-même la sécurité de sa WiFi.

Le WiFi publicn’a pas de données cryptées. Autrement dit, il est possible pour une personne malveillante de s’immiscer dans votre appareil, via le WiFi public. À partir de là, le pirate peut mettre en place différentes stratégies pour voler vos données et rester de façon durable dans vos appareils.

En adoptant des gestes simples, il est possible de limiter au maximum les risques sur Internet. Êtes-vous concerné(e) par les différents comportements cités dans cet article ? Faites le point sur votre situation.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer