sport

Ilyan Iliev a fait quelque chose d’inédit depuis 16 ans

Pour la première fois depuis 16 ans, nous assistons à une pratique qui a longtemps été oubliée. A savoir – l’équipe nationale, parallèlement à ce poste, doit également travailler en tant qu’entraîneur dans l’équipe du club. Cela s’est produit après qu’Ilyan Iliev a été officiellement annoncé comme entraîneur de la Bulgarie et est resté au même poste en mer Noire.

La dernière fois que nous avons vu quelque chose comme ça, c’était en 2007. Après un match nul contre l’Albanie lors des éliminatoires européennes pour Vasil Levski, Stanimir Stoilov a repris l’équipe. Murray n’est devenu une sélection que pour les deux matches suivants avec la Biélorussie – à Minsk, nous avons gagné 2 : 0, et lors du match retour à Sofia, le succès a été minime – 2 : 1.

Le cas de Murray est également le seul cas au 21e siècle dans lequel un entraîneur bulgare a cumulé les deux emplois. Le dernier joueur du XXe siècle était Hristo Bunev, qui lors de la saison 1997/98 a dirigé l’équipe d’État et le Lokomotiv Sofia.

Heureusement pour la Bulgarie, Mitrovic ne gênera peut-être pas notre défense

blessure

Historiquement, l’homme qui a fait le mieux était Rudolf Weitlachel. Le spécialiste tchèque a été champion du Levski en 1965 et a en même temps qualifié la Bulgarie pour le Championnat du monde en Angleterre en 1966.

Il est intéressant de noter que dans les années où nous avions la division élite (1937-1940, ainsi que depuis 1948), le premier spécialiste qui dirigeait simultanément notre équipe de club et l’équipe nationale était un étranger. Il s’agit de l’Autrichien Franz Kohler. En 1940, il devient entraîneur de la Bulgarie et, un an auparavant, il mène le Slavia au titre de la Ligue nationale de football. Après cela, les « blancs » deviennent champions avec lui en 1941 et 1943, lorsque le tournoi se déroule sous la forme d’un tournoi avec éliminations.

READ  Van der Poel a maîtrisé les routes pavées pour remporter la Strade Bianche

En dehors des clubs de Sofia, les sélectionneurs nationaux étaient les entraîneurs Marek et Botev PD. Lors de plusieurs matches au début des années soixante, les « Lions » étaient dirigés par l’entraîneur des « Canaries » Georgi Genov. Peu de temps après avoir remporté le championnat en 1967, leur entraîneur – la légende du Levski Vasil Spasov-Valjaka – a dirigé notre équipe olympique lors d’un match contre la Pologne, que nous avons remporté 3 à 2. À la fin des années 1970, le mentor légendaire de Marek – Janko Dinkov – a eu l’honneur d’être un joueur de l’équipe nationale – Parfois seul, parfois à l’époque moderne, en duo, en trio ou même en quatuor

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer