Tech

Il parcourt 576 km dans une Tesla… sans toucher le volant

Un Californien qui teste actuellement le nouveau système de conduite hautement assistée (FSD) de Tesla vient de publier une vidéo dans laquelle il parcourt 576 km, laissant le véhicule agir seul.

Cela ne fait que quelques mois que certains clients américains de Tesla peuvent avoir un aperçu un assistant de conduite très complet. Un avant-goût d’une fonction appelée FSD, pour «Full-Self Driving», qui propose une évolution importante du fameux «Autopilot», son système de conduite semi-autonome.

Comme le montre la vidéo publiée le 4 janvier par un youtubeur américain (“Catalogue complet de Mars), le système semble plutôt capable de se débrouiller seul dans diverses situations, en ville ou sur autoroute.

6 heures de voyage sans presque toucher le volant

La vidéo, en time-lapse, montre son trajet de 576 km en 6 heures, entre le siège de SpaceX à Los Angeles et la ville de San Jose, dans la Silicon Valley, à bord de sa Tesla Model 3.

Il n’intervient directement sur le volant qu’une seule fois, à mi-chemin pour garer le véhicule avant la recharge. Le reste du temps, il quitte le véhicule pour agir, ne posant simplement son aiguille de temps que pour indiquer qu’il est présent et toujours capable de réagir en cas de besoin.

Habitué à réaliser ce type de test trip, le Youtuber explique dans un commentaire que le système s’améliore, avec des progrès par rapport à sa dernière expérience du système proposé en Beta, une version encore en développement, par Tesla.

Cependant, le système n’est pas encore parfait, souligne-t-il, invitant ceux qui regardent sa vidéo à repérer les quelques erreurs commises par le véhicule, sans pour autant nécessiter aucune action du conducteur pour prendre le contrôle du véhicule.

READ  voici la liste des 42 smartphones compatibles avec l'OS de Huawei, au revoir Android!

Quel avenir pour ces systèmes de conduite avancés?

Un terrain d’entente entre conduite assistée et conduite autonome qui soulève encore de nombreuses questions. Sachant que son véhicule roule parfaitement presque tout le temps, le conducteur du futur devra-t-il encore être prêt à agir en un temps record pour éviter un accident grave? Ne serait-il pas préférable de rester en conduite «manuelle» avec un peu d’assistance, en attendant l’arrivée d’une conduite 100% autonome avec des modèles potentiellement sans volant ni pédales.

Une option bientôt à louer

Cette vidéo est en tout cas un joli coup publicitaire pour le système proposé par Tesla. À la fin de l’année dernière, Elon Musk avait également annoncé qu’il offrirait trois mois d’option qui permettra de bénéficier du FSD lors de son déploiement auprès de tous les utilisateurs qui y auront souscrit.

L’occasion surtout de rappeler qu’il compte bien proposer cette option assez coûteuse sous forme d’abonnement mensuel, plus intéressant pour ceux qui ont par exemple une Tesla en leasing. Le FSD est actuellement facturé 10 000 dollars aux Etats-Unis, 7 500 euros en France.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer