Economy

il parcourt 576 km avec le pilote automatique et filme son voyage

Grâce à l’Autopilot, il est tout à fait possible de parcourir plus de 500 km dans un Model 3 sans toucher une seule fois la roue. Ce chauffeur l’a prouvé en filmant l’intégralité de son voyage de Los Angeles à San Jose. Il n’a eu à prendre le contrôle qu’une seule fois pour recharger la batterie de sa Tesla.

C’est un joli coup publicitaire pour Tesla et son système de conduite 100% autonome, disponible en version bêta depuis octobre dernier. Certains n’ont pas hésité à tester la fonctionnalité et à voir par eux-mêmes les possibilités qu’elle offre. C’est notamment le cas du Youtubeur Catalogue complet de Mars, qui voulait savoir si le pilote automatique serait en mesure de le prendre de Los Angeles à San Jose sûr. Et la réponse est oui.

Pendant 576km et 6 heures de trajet, entièrement filmé et posté sur la chaîne YouTube, on voit que le conducteur n’a pas eu à reprendre le contrôle juste une fois. La raison: il a dû recharger sa batterie. Le reste du temps, ses mains ne touchent que le volant pour indiquer qu’il est toujours présent et prêt à réagir en cas de besoin, et ce que la voiture traverser les villes ou conduire sur l’autoroute.

A lire aussi: Tesla Autopilot – s’endort au volant et se retrouve au tribunal pour conduite dangereuse

Le pilote automatique de Tesla s’améliore à chaque trajet

L’option de conduite entièrement autonome, qui coûte encore 10000 $ et 7500 euros en France, semble opérer au (quasi) perfection. Bonne nouvelle pour ceux qui envisagent de s’abonner à l’abonnement proposé par Tesla en 2021. Cependant, le Youtuber déclare dans sa vidéo qu’il devait jouer plusieurs voyages depuis le lancement de la bêta pour atteindre ce niveau de qualité, et que le système s’améliore à chaque utilisation.

READ  Hybride et 100% électrique pour la nouvelle Peugeot 308?

Il admet également que ce dernier souffre encore de quelques dysfonctionnements. Le Model 3 commet en effet des erreurs minimes au cours du trajet, qui n’ont pourtant pas obligé le pilote à intervenir. Rien d’alarmant donc, d’autant plus qu’on sait Pilote automatique capable de sauver un pilote après un crash. Nous vous encourageons à voir par vous-même les performances impressionnantes du système dans la vidéo ci-dessous.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer