entertainment

Griezmann marque mais l’équipe de 10 hommes de la France a été dépassée par la Bosnie lors des éliminatoires de la Coupe du monde

La France, tenante de la Coupe du monde, avait besoin d’un but modeste d’Antoine Griezmann avant d’égaliser dix hommes pour faire match nul 1-1 avec la Bosnie-Herzégovine alors qu’elle reprenait sa campagne pour se qualifier pour la phase finale 2022 au Qatar.

Edin Dzeko a donné à la Bosnie une avance en première mi-temps à Strasbourg mercredi, mais peu de temps après son élimination, sa tête a rebondi sur Griezmann et a franchi la ligne de but pour rétablir la parité.

Puis la France a été gênée après que le défenseur de Séville Jules Conde a été expulsé à la 51e minute pour une terrible intervention sur Sed Kolasinac d’Arsenal.

Le résultat décevant, après leur sortie décevante des huitièmes de finale de l’Euro 2020, maintient la France sur la bonne voie en tête du groupe D et se qualifie automatiquement pour la prochaine Coupe du monde.

Il a huit points en quatre matches, quatre de plus que l’Ukraine, deuxième, qui a fait match nul 2-2 au Kazakhstan mercredi et accueille la France à Kiev ce week-end.

Le sélectionneur français Didier Deschamps a reconnu sur M6 : “C’est évidemment plus difficile à 10 joueurs. On a eu des occasions mais ce n’était pas le résultat qu’on recherchait.”

“Bien sûr, nous voulions les trois points mais cette qualification est difficile pour tout le monde.

“Nous avons un point de plus et nous devrons en chercher plus dans les matchs restants.”

Le carton rouge de Condé et le but de Griezmann ont tous deux mis en évidence l’introduction tardive de la technologie VAR par l’UEFA pour les éliminatoires de la Coupe du monde – elle n’était pas utilisée lors des trois premiers tours de matches en mars mais a maintenant été mise en œuvre à la hâte à travers le continent.

READ  Une star de TF1 vient d'annoncer avoir perdu son bébé ...

Et il s’est avéré que le but de Griezmann a franchi la ligne de but, malgré les efforts du gardien bosniaque Ibrahim Sesic pour le tenir à l’écart, après que des responsables suisses ont examiné les photos.

Kounde a d’abord reçu un carton jaune pour son tacle imprudent sur Kolasinac, mais a été promu au rouge lors de la révision.

– Mbappé et Griezmann démarrent –

Ce fut une soirée décevante pour la France, mais peut-être pas aidée par deux de leurs joueurs les plus importants distraits par des transferts – un qui s’est produit et un qui n’a pas eu lieu – jusqu’à la date limite de mardi.

Kylian Mbappe a fini par rester au PSG malgré l’attaque du Real Madrid pour l’amener au Bernabeu.

Pendant ce temps, Griezmann a effectué un prêt tardif de Barcelone à son ancien club l’Atlético Madrid, une décision qui n’a été confirmée qu’aux premières heures de mercredi.

Les deux ont commencé lors du premier match de la France depuis que Mbappe a raté un penalty qui les a emmenés en Suisse lors d’une séance de tirs au but à Bucarest pour le Championnat d’Europe.

L’entraîneur Didier Deschamps a fait ses débuts pour le milieu de terrain de la Roma Jordan Veretot en l’absence de N’Golo Kante, blessé, à La Mino.

La France, qui a gagné 1-0 en Bosnie en mars, a pris du retard à la 36e minute.

Thomas Lemar a cédé le ballon dans sa moitié de terrain et le ballon est parvenu à l’attaquant de l’Inter Milan Dzeko, le capitaine bosniaque, en tirant un tir bas derrière Hugo Lloris depuis le bord de la surface de réparation.

READ  Sophie Marceau et Jean-Jacques Goldman toujours au sommet des personnalités préférées des Français

La France, qui avait vu Mbappe frapper le poteau de l’extérieur, n’a pas tardé.

Dzeko s’est levé près du poteau pour ouvrir un corner, mais le ballon a touché le dos de Griezmann et a rebondi vers le but à travers la cuisse du défenseur bosniaque.

Sehic n’a pas réussi à l’empêcher de franchir la ligne, mais le défi de Kounde a changé le cours de la seconde mi-temps, laissant la France un homme.

Kolasinac a également dû payer, et cela a peut-être été une occasion manquée pour la Bosnie.

J’aime / GC

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer