Tech

Gmail, YouTube, Drive … les services durement touchés


ÉCHEC DE GOOGLE. Le lundi 14 septembre, en début d’après-midi, Google a subi une panne globale d’une durée d’environ 30 minutes à 1 heure. La majorité de ses services, tels que Youtube ou Gmail, ont été affectés. Le géant américain a soulevé des problèmes liés à son système d’identification et à son stockage interne.

[Mis à jour le 14 décembre 2020, à 23h29] Pendant environ une heure, les internautes du monde entier n’ont pas eu accès à Gmail, Google Drive ou même Youtube. Le géant américain du Web Google a subi une panne en raison d’un problème de stockage interne le lundi 14 septembre. Dès 13 heures, heure française, des internautes de plusieurs pays du monde ont signalé des problèmes sur les différents sites Web de Google. Ainsi, Google Agenda, Google Drive, Google Docs, Google Sheets, Google Slides, Sites, Groupes, Hangouts, Chat, Meet, Valut, Currents, Formes, Cloud Search, Keep, Tascks, Voice, Google Discover ou encore Google Analytics n ‘ n’étaient plus accessibles à ses utilisateurs. Au plus fort du bug, le site spécialisé DownDetector a identifié plus de 54 000 problèmes informatiques.

Les sites de la firme américaine n’étaient pas les seuls à ne pas fonctionner. D’autres services majeurs lui appartenant ont également cessé de fonctionner, tels que Youtube, Youtube Music, Youtube TV, Discord, Classroom ou Pokémon Go. La panne aurait commencé vers 13 heures et certaines plateformes, comme Gmail, étaient à nouveau accessibles à partir de 13h30, selon nos observations. Selon les utilisateurs et les sites, la récupération est venue plus tard. Youtube, par exemple, était opérationnel vers 13 h 45, heure française.

Cette ventilation de Google n’est pas une panne triviale. Le retour complet à la normale aura pris du temps, compte tenu de l’ampleur du problème. Le journal Le monde a obtenu une explication de la firme de Mountain View à la fin de la journée. Google a en effet subi “un échec de son système d’authentification d’une durée d’environ quarante-cinq minutes”, à partir de 12h47 heure française, a déclaré un porte-parole du géant américain dans le journal du soir. Cet échec s’est produit “en raison d’un problème de quota de stockage interne. Les services exigeant des utilisateurs de se connecter ont connu des taux d’erreur élevés pendant cette période”, fait valoir en outre cette source. “Le problème du système d’authentification a été résolu à 13h32, heure de Paris. Tous les services sont désormais rétablis”, a déclaré le porte-parole de Google. “Nous nous excusons auprès de tous ceux qui ont été touchés et nous procéderons à un suivi approfondi pour nous assurer que ce problème ne se reproduira pas à l’avenir”, a déclaré Google à l’AFP dans un message similaire dans la soirée.

READ  Razer dévoile un nouveau PC, une chaise et un étui Blade Stealth

Avant cette communication indirecte de Google, la plateforme Google Workspace, qui propose plusieurs outils professionnels aux entreprises, avait indiqué sur Twitter en tout début d’après-midi être consciente d’un “problème permanent concernant plusieurs produits”. Elle a assuré que les équipes de Google enquêtaient sur cet échec. Le compte @GoogleWorkspace a, en même temps, communiqué une adresse sur lequel nous avons pu suivre l’état des différents services de la firme Mountain View. Tout était revenu au vert sur cette page, à l’exception de Gmail, en orange, à 14h30

Un problème de serveur chez Google

Le moteur de recherche de Google ne semble pas affecté par cet échec géant. Les recherches ont toujours été possibles sur Google.com et Google.fr. Il semble également que l’échec ne concernait que le mode «connecté», c’est-à-dire que seules les personnes connectées à leur compte Google ne pouvaient pas accéder aux services mentionnés ci-dessus. En se déconnectant de votre compte Google ou par navigation privée, certains services sont en effet restés accessibles, comme YouTube. Malheureusement, de nombreux services impactés, à commencer par Gmail, impliquent précisément d’avoir un compte et de s’y connecter …

Dès le début de la panne, de nombreux internautes ont remarqué et signalé le problème sur les réseaux sociaux, soucieux de savoir s’il s’agissait de leur connexion. Sites de suivi de bogues comme Downdetector, a également rapporté de nombreux rapports vers 13 heures (français). Mais la trace de Google des difficultés de serveur a été rapidement établie, avec une erreur dite “500” apparaissant pendant près de 30 minutes sur plusieurs de ces services. Concrètement, pendant ces 30 minutes environ, un message s’affichait en ligne lorsque l’on tentait de se connecter à sa boîte aux lettres ou à d’autres services du géant américain, indiquant: “Erreur 500 (Server Error)”. Sur YouTube, nous sommes tombés sur le fameux “Quelque chose s’est mal passé …” de Google lorsque nous avons essayé d’accéder à la page d’accueil.

© Capture d’écran Youtube

Crash global de Google, impact maximal

Le gros bug de Google a touché de nombreux pays d’Europe, mais aussi les États-Unis, l’Inde et l’Afrique du Sud selon le site spécialisé Tech Crunch. Et en ces jours de télétravail généralisé, ce bug pourrait avoir un impact sérieux. Les services de messagerie de Gmail et de Google Suite, utilisés par des millions d’individus, mais aussi par de nombreuses entreprises, ont été inaccessibles pendant de longues minutes. C’était également le cas pour les services associés tels que la messagerie instantanée Google Chat ou l’accès Drive, qui permet de partager et d’éditer des documents en temps réel. Dans tous les cas, cet échec de Google est à la fois des conséquences exceptionnelles et graves pour de nombreuses activités chez les particuliers et les professionnels.

READ  Concours - 16 ans de numérique: gagnez un smartphone Xiaomi Mi 10T Pro 5G!

Ce n’est pas la première fois que les services de Google sont rendus indisponibles en raison d’une panne. Le 20 août dernier, les interruptions de service ont duré plus de 40 minutes, dans le monde entier sur Gmail, Google Drive, Google Docs, Google Meet et Google Voice. La firme américaine a réagi rapidement, fournissant une mise à jour d’urgence puis s’excusant. Il semble que la panne d’électricité survenue lundi soit d’une ampleur encore plus grande.

Il faut cependant rappeler que les services de Google, qui génèrent une activité et un trafic en temps réel presque uniques au monde, tombent rarement en panne. Ils sont peu fréquents, car Google a mis en place des garanties pour garantir la disponibilité de ses applications. Cependant, compte tenu du nombre massif d’utilisateurs de ses services ou de services tiers basés sur sa plateforme, la moindre panne chez Google est détectée très rapidement et paralysante.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer