Top News

France Télévisions & TF1 réclament une compensation pour le transfert gratuit de Canal+ – TBI Vision

Les diffuseurs français France Télévisions et TF1 ont intenté une action en justice contre Canal+ et demandent une indemnisation de plus de 40 millions d’euros (46 millions de dollars) pour la décision de cette dernière de diffuser gratuitement un certain nombre de films pendant le confinement pandémique l’année dernière.

Le couple a accusé l’animateur de télévision à péage d’ignorer le système de fenêtre strict de la France en sautant le pistolet pour montrer des films à un endroit bien en vue pendant la fenêtre de télévision à péage.

Le quotidien financier Les Echos rapporte que les diffuseurs ont saisi le Tribunal Judiciaire de Paris, alléguant une concurrence déloyale.

France Télévisions réclame 40 millions d’euros de dédommagement pour manque à gagner, tandis que le diffuseur commercial TF1 réclame 11,3 millions d’euros.

Le système de fenêtrage précisait que les films sortis dans les cinémas ayant vendu 100 000 billets au cours des quatre premières semaines pouvaient être diffusés sur la télévision payante par Canal+ après une attente de huit mois, suivis par les titulaires de droits en clair qui auraient leur tour après le 22 mois.

En brisant cette interdiction de diffusion gratuite en direct, affirment les deux diffuseurs, Canal+ a violé leurs droits et impacté négativement leurs revenus futurs.

Canal+ a été fortement critiqué à l’époque par des personnalités du monde médiatique français, dont Pascal Rogard, directeur général de la SACD, l’association du droit d’auteur représentant les auteurs, qui a accusé le service de télévision payante d' »agir comme un pirate ».

READ  L'ex-président de la FIFA, Blatter, face à une troisième rencontre avec le procureur suisse

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer