Top News

France & Bangladesh: un passé riche et un futur promettant

La France entretient des relations historiques avec le Bangladesh et ces liens remontent à la guerre de libération. Les relations entre les deux pays ont été historiquement cordiales et leurs bases ont été posées dans un passé très lointain. La contribution des Français à la guerre de libération du Bangladesh est également mémorable.

Pendant 50 ans d’indépendance, le Bangladesh n’a pas arrêté de faire preuve d’ambition, d’innovation et de réussite. Généralement, ce pays est connu pour sa puissance en textile, mais il n’est pas réduit uniquement à ça. Le Bangladesh a développé au fil des années un écosystème de start up qui sait se démarquer et être innovant et qui a surtout des ambitions inégalées. Ce développement et cet investissement dans les ressources et compétences humaines bangladaises touchent à différents secteurs, du marketing au trading en ligne, en passant par la Fintech et l’e-commerce.

En tant que pays en voie de développement, le Bangladesh souhaite poursuivre ses opérations de trading avec la France. Et donc pour fêter 50 ans de relation, la première ministre du Bangladesh a effectué une visite pour rencontrer le Président Emmanuel Macron. Cette visite multidimensionnelle a comme objectif de donner une ampleur aux relations entre le Bangladesh et la France. Découvrez comment la France et le Bangladesh souhaitent poursuivre et enrichir leur relation et partenariat.

Lors de cette visite, les deux dirigeants ont discuté de questions d’intérêt commun, de la poursuite des relations bilatérales, de la célébration du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Relations commerciales & Défense et sécurité    

READ  Après avoir pillé la France et l'Espagne, les envahisseurs vikings jettent leur dévolu sur Rome

Un communiqué publié à l’issue de la réunion annonce que lors de la rencontre entre le président Emmanuel Macron et la première ministre Sheikh Hasina, les deux pays ont exprimé leur volonté mutuelle de développer davantage le partenariat existant en matière de défense et de sécurité et évidemment d’autres secteurs.

À cette fin, les deux pays ont convenu de renforcer le dialogue et la coopération en termes de sécurité et de défense. La Première ministre Sheikh Hasina a eu un entretien avec le Premier ministre français Jean Costa Rica. À cette occasion, un protocole d’accord a été signé entre les deux pays.

En tant que pays en développement, le Bangladesh souhaite poursuivre ses relations d’échanges avec la France, son principal marché d’exportation. En même temps, il cherche à diversifier ses sources d’investissement, l’importation de biens français à des prix abordables et l’acquisition d’équipements de sécurité pour la mise en œuvre de l’Objectif Forces 2030.

Il faut noter que la France est l’un des principaux partenaires commerciaux et de développement du Bangladesh. En outre, elle est actuellement la cinquième destination des exportations du Bangladesh, et la conclusion de cette rencontre est de développer cette communication commerciale davantage et l’étendre sur d’autres niveaux.

Accords signés lors de cette visite

Lors de la visite du Premier ministre Sheikh Hasina, le Bangladesh et la France ont signé trois accords d’assistance financière et de coopération technique. Dans le cadre de ces deux accords, la France fournira 330 millions d’euros à Dhaka pour soutenir les projets de développement du Bangladesh.

READ  zoo français fermé après l'évasion d'un groupe de neuf loups | La France

Des représentants de la Fédération des chambres de commerce et d’industrie du Bangladesh ont signé un protocole d’accord avec MEDEF International pour stimuler le commerce et les investissements bilatéraux lors de la réunion du Conseil d’affaires France-Bangladesh qui s’est tenue en France en novembre 2021.

La France est l’un des principaux exportateurs mondiaux d’industries lourdes telles que les trains à grande vitesse, les navires de guerre et les sous-marins. Le Bangladesh peut donc bénéficier de l’amélioration des relations commerciales avec la France. Le Premier ministre a appelé les hommes d’affaires français à investir au Bangladesh. Différentes industries peuvent également être développées par le biais de joint-ventures entre les deux pays.

Des opportunités et des promesses

La France est un force mondiale qui n’arrête pas de se développer sur différents niveaux, à savoir politique, économique, commerciale, etc. Ce pays n’arrête pas de mettre en place de nouvelles stratégies et décisions pour assurer un développement durable. Cela est le moteur motivateur pour le Bangladesh afin de s’en inspirer et avancer sur la même lancée.

Des opportunités économiques sont créées au Bangladesh. La France veut en profiter. La France est également intéressée par la vente de produits militaires. Le pays est plus intéressé par la vente d’avions de guerre Rafale, d’avions d’entraînement, de radars, de simulateurs, de visas électroniques, de centrales nucléaires et d’autres produits. Selon le site web de l’ambassade de France au Bangladesh, pour la première fois en 2020, la ministre française de la défense Florence Parle et le chef d’état-major de l’armée de l’air Philippe Lavigne se sont rendus à Dhaka.

READ  Chelsea-Rennes: les compositions sont tombées

La visite de la Première ministre du Bangladesh Sheikh Hasina en France peut permettre un renforcement des liens entre la France et le Bangladesh dans le domaine de la sécurité, du commerce et de la défense. La France a trouvé un partenaire commercial fiable dans la région indopacifique et le Bangladesh un allié occidental.

Conclusion

La France a actuellement besoin du Bangladesh et inversement. Cette visite stratégique de la Première ministre du Bangladesh donnera une sorte de soutien et créera des opportunités aux deux parties. Les liens commerciaux et stratégiques entre la France et le Bangladesh sont en plein essor. Le Bangladesh et la France peuvent bénéficier de ces liens commerciaux et stratégiques croissants. La France et le Bangladesh sont convaincus que cette visite ouvrira un nouveau chapitre dans le renforcement du partenariat bilatéral entre la France et le Bangladesh.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer