World

entretien téléphonique entre Netanyahu et Mohammed VI

Le roi du Maroc a réitéré sa position sur la question palestinienne, à savoir son soutien à la création d’un État palestinien aux côtés de l’État hébreu.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a invité le roi Mohammed VI du Maroc en Israël dans un entretien téléphonique deux semaines après l’annonce de la normalisation des relations entre les deux pays, a annoncé vendredi 25 décembre le bureau du chef du gouvernement. .

Cet appel intervient trois jours après une visite dans un La délégation israélienne à Rabat signe une série d’accords officialisant la normalisation négocié sous les auspices des États-Unis.

Le roi Mohammed VI est de son côté “félicité pour la réactivation des mécanismes de coopération (…) et la reprise de contacts réguliers, dans le cadre de relations diplomatiques pacifiques et amicales“, Selon un communiqué du cabinet royal, qui ne mentionne pas l’invitation du Premier ministre israélien.

«Les dirigeants se sont salués sur la reprise des liens entre leurs deux pays, la signature d’une déclaration commune avec les États-Unis et des accords entre les deux paysLe bureau de Netanyahu a déclaré dans un communiqué. “De plus, les mécanismes d’application de ces accords ont été déterminés.», Est-il écrit.

Au cours de cet entretien “amical“Netanyahu a invité le dirigeant marocain à venir en Israël alors que Mohammed VI le lui a rappelé”les liens chaleureux (existants) entre les juifs marocains et les expatriés marocains en Israël“, Selon la déclaration israélienne.”Le Premier ministre a déclaré que tout Israël était enthousiasmé par la paix entre les pays», Est-ce indiqué dans le texte.

READ  Air New Zealand a confirmé avoir opéré pour huit flottes différentes

Le roi du Maroc a réitéré sa position sur la question palestinienne, à savoir son soutien à la création d’un Etat palestinien aux côtés de l’Etat hébreu, selon son cabinet.

Quatre accords bilatéraux ont été signés mardi 22 décembre entre Israël et le Maroc, axés sur les liaisons aériennes directes, la gestion de l’eau, les connexions du système financier et un accord d’exemption de visa pour les diplomates. Israël et le Maroc doivent également rouvrir leurs bureaux diplomatiques. Le Maroc a fermé son bureau de liaison à Tel Aviv en 2000 au début de la deuxième Intifada palestinienne.

Le Maroc, qui abrite la plus grande communauté juive d’Afrique du Nord avec quelque 3000 personnes, est devenu le quatrième pays arabe à annoncer cette année la normalisation des relations avec l’État hébreu, après les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan. Environ 700 000 Juifs d’origine marocaine vivent en Israël.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer