Tech

EEL Energy clôture sa campagne de financement avec de nouveaux investisseurs à bord

La société française EEL Energy, leader des transformateurs d’énergie marémotrice à membrane, a réalisé un tour de table, s’assurant le soutien des actionnaires existants et attirant de nouveaux investisseurs internationaux dans l’entreprise.

Transducteur de marée gradué d’énergie EEL (avec l’aimable autorisation d’EEL Energy)

Le tour de table, qui devait sécuriser un financement jusqu’à 2 millions d’euros, s’est clôturé le 31 août 2022, marquant l’arrivée de nouveaux investisseurs dans la société, anguille . énergie regarder.

Le montant exact garanti dans cette ronde d’actions n’a pas été divulgué par EEL Energy, mais selon le promoteur français, de nouveaux entrepreneurs ont rejoint la France et les États-Unis, attirés par le récent record de l’entreprise.

Pour rappel, EEL Energy a franchi une « étape importante » en mai 2022 avec l’essai d’un transducteur marémoteur de 30 à 50 kW dans la ville française de Brest.

Les premiers résultats ont confirmé le succès de la mise à niveau des prototypes de 3 à 5 kW en service depuis deux ans, selon EEL Energy.

Construite comme un dispositif flottant, la machine capte l’énergie cinétique des courants fluviaux ou des marées près de la surface de l’eau où se situe généralement la vitesse la plus élevée de l’eau.

Conçu pour reproduire les mouvements ondulants de la vie marine, le transducteur de marée d’EEL Energy se compose d’une membrane qui améliore le transfert d’énergie en couplant le flux de fluide à une structure ondulante.

L’énergie est convertie le long de la surface de la membrane ondulant sous la pression d’un fluide en mouvement, et ce mouvement périodique est converti en électricité par un système électromécanique.

READ  Apple Arcade a sorti 20 nouveaux jeux d'une grande originalité

La société a déclaré que les réalisations de prototypage ont ouvert la voie à une nouvelle mise à niveau de la technologie vers des systèmes de 100 à 150 kW pour les marchés fluviaux et marémoteurs, et des onduleurs d’énergie marémotrice de 750 kW-1 MW à l’échelle des services publics.

En parallèle, EEL Energy prépare un lancement commercial d’appareils 3-5kW début 2023, destinés à l’électrification rurale des rivières ou des canaux. La solution est une alternative attrayante aux générateurs diesel, qui sont coûteux à faire fonctionner et riches en carbone, et peuvent être mis en œuvre comme alimentation primaire ou de secours en conjonction avec le stockage solaire, éolien et énergétique, selon la société.

De plus, EEL Energy a été désignée Emmanuel Bri Comme son président, dès le 1er juillet, qui travaillera main dans la main Franck SylvainPDG de l’entreprise.

Suivez Offshore Energy – Marine Energy sur LinkedIn

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer