Economy

EDF pourrait suspendre ses exportations d’énergie vers l’Italie pendant deux ans

Contenu de l’article

La France pourrait imposer un moratoire de deux ans sur les exportations d’énergie vers l’Italie dans le cadre de son plan d’économie d’énergie, selon un document d’Electricité de France SA envoyé aux autorités italiennes.

Contenu de l’article

Une porte-parole du ministère italien de la transmission de l’énergie a déclaré que le gouvernement italien avait reçu une notification concernant une éventuelle panne de courant d’EDF, et a confirmé un rapport antérieur du journal italien La Repubblica.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat d’un porte-parole d’EDF.

Elle a ajouté que le ministère travaille sur plusieurs scénarios pour compenser la perte d’électricité dans le cas où l’option connue depuis des mois serait résolue.

Repubblica a déclaré que la France envisageait cette réduction dans le cadre de son plan d’économie d’énergie après avoir suspendu la production de plus de la moitié de ses centrales nucléaires pour maintenance.

Contenu de l’article

Une éventuelle coupure d’approvisionnement par la France est l’un des scénarios envisagés par l’Italie pour son plan d’économies d’énergie à l’approche de la saison de chauffage hivernale.

L’Italie vise à réduire la consommation de gaz naturel cet hiver en augmentant l’utilisation du charbon, en réduisant le chauffage dans tout le pays et en faisant pression pour un changement de comportement des consommateurs, selon un plan présenté plus tôt ce mois-ci.

L’Italie importe environ 13 % de son énergie, selon l’opérateur national Terna. La France représente environ 5% de la consommation annuelle du pays, selon La Repubblica.

Lire la suite : Le gouvernement Draghi approuve 14 milliards d’euros d’aide à l’énergie

READ  Les Parisiens dégustent à nouveau leur café et leurs croissants alors que les cafés rouvrent

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer