science

D’ici octobre, l’Inde procédera à un test critique de sa mission spatiale Gaganyaan

Le chef de projet, R. Hatton, a déclaré à Reuters que l’Inde prévoyait de procéder à un test majeur de sa mission spatiale habitée, Gaganyaan, dès le mois prochain.

L’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) forme actuellement quatre astronautes et cherche à élargir le groupe dans le but de mener davantage de missions habitées à l’avenir, a déclaré Houghton.

La mission de Gajanyan vise à développer une capsule spatiale habitable qui emmènera un équipage de trois personnes sur une orbite de 400 kilomètres pendant trois jours avant de revenir sur Terre avec un atterrissage prévu dans l’océan Indien.

L’Organisation indienne de recherche spatiale a déclaré qu’elle explorerait les moyens de parvenir à une présence humaine durable dans l’espace après l’achèvement de la mission Gaganyaan.

L’équipe est impatiente de tester son système de sauvetage de l’équipage, qui pourrait être utilisé pour extraire les astronautes en cas d’urgence. Après cela, d’autres tests seront effectués avant la phase de lancement finale, a indiqué Houghton.

« La sécurité est la chose la plus importante que nous devons garantir », a ajouté Houghton.

Environ 90,23 milliards de roupies indiennes (1,1 milliard de dollars américains) ont été allouées à la mission Gajanyaan, qui a été précédée par l’atterrissage du vaisseau spatial Chandrayaan-3 de l’Organisation indienne de recherche spatiale sur le pôle sud de la Lune.

Bien que l’équipe du projet n’ait pas fourni de calendrier, la mission devrait être lancée depuis le principal port spatial du pays, à Sriharikota, avant le début de 2024, a rapporté BTA.

L’Organisation indienne de recherche spatiale a déclaré que son centre spatial Vikram Sarabhai avait testé avec succès des systèmes permettant de stabiliser le module d’équipage et de le ralentir en toute sécurité lors de son retour dans l’atmosphère terrestre.

READ  Des scientifiques testent une théorie controversée des émissions de blazar

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer