sport

Diagne tire pour la France avant d’affronter l’Australie en Coupe du monde

Kadidiatou Diani © Gallo Images

Kadidiatou Diagne a peut-être craint de rater la finale de la Coupe du monde féminine lorsqu’elle s’est fracturé la clavicule vers la fin de la saison dernière, mais la joueuse de 28 ans s’est remise en forme à temps et a joué un rôle clé dans la course de la France au tournoi. Quarts de finale.

Diagne a enchaîné avec un triplé, dont deux pénalités, lors d’une victoire 6-3 sur le Panama en phase de groupes en marquant le premier match de la victoire 4-0 de la France sur le Maroc en huitièmes de finale qui a conduit à un affrontement avec l’Australie, pays hôte. A Brisbane samedi.

Seule la Japonaise Hinata Miyazawa, avec cinq buts, a marqué plus de buts que Diagne, qui a également fourni trois passes décisives dans le tournoi, dont deux à sa partenaire en attaque, Eugénie Le Sommer.

Ces chiffres indiquent qu’un changement tactique de dernière minute avant le tournoi par l’entraîneur français Hervé Renard était une décision inspirante.

Diagne a joué sur l’aile droite 4-3-3 lorsque la France s’est inclinée 1-0 contre l’Australie à Melbourne lors d’un match amical le 14 juillet. Renard est ensuite soudainement passé à un 4-4-2 avec Diagne avançant au milieu.

La France a raté un match nul et vierge avec la Jamaïque mais a marqué 12 buts en trois matches depuis lors. Cependant, Diane n’apprécie pas particulièrement son nouveau poste.

« Je pense que je préfère être sur l’aile, a-t-elle déclaré le mois dernier au quotidien sportif français L’Equipe. Le seul avantage, c’est que je marque plus de buts. »

READ  Quelque chose comme ça ne s'est jamais produit au CSKA : des joueurs sans argent depuis la mi-janvier ᐉ Nouvelles de Fakti.bg - Sports

« Parfois, vous passez 20 minutes sans toucher le ballon et c’est difficile pour moi parce que j’aime le récupérer. »

La décision de Renard de faire jouer Diagne au milieu est intervenue après avoir terminé la saison dernière en tant que meilleure buteuse de Ligue 1 avec 17 buts pour le Paris Saint-Germain.

Et ce malgré la fin prématurée de sa saison lorsqu’elle s’est blessée à la clavicule droite lors de la défaite du PSG en Ligue des champions contre le club allemand de Wolfsburg en mars.

La prolifique buteuse Marie Antoinette Katoto, qui n’a pas joué depuis qu’elle a subi une grave blessure au genou alors qu’elle évoluait avec la France lors des Championnats d’Europe de l’an dernier en Angleterre, a été la remplaçante.

Il y avait de l’espoir pour le retour de Katoto en Coupe du monde, mais les tournois en Australie et en Nouvelle-Zélande sont arrivés trop tôt, et donc Diagne remplit à nouveau le centre.

« Nous devions être patients avec Kadi après sa blessure fin mars, mais nous savions qu’elle reviendrait et marquerait des buts pour nous comme elle l’avait fait en championnat la saison dernière », a déclaré Renard après la victoire de la France sur le Maroc. En aparté à Adélaïde mardi.


Nouvelle recrue Léon

Même sans sa blessure, Diane – qui vient des fertiles pépinières de football de la banlieue parisienne – aurait pu rater la Coupe du monde.

Elle a rejoint Katoto et la capitaine Wendy Renard en déclarant publiquement plus tôt cette année qu’elle ne jouerait pas pour son pays si Corinne Diacre restait entraîneur.

READ  Novak Djokovic pourrait manquer Roland-Garros en raison des nouvelles règles du COVID-19 en France

La révolution a entraîné le limogeage de Diacre en mars et Hervé Renard a quitté son poste d’entraîneur masculin saoudien pour la remplacer.

« Ce n’était pas une décision facile », a récemment déclaré Diane à propos de son choix de participer à la rébellion. « C’est quelque chose auquel j’ai longuement réfléchi. »

« Mais je n’étais pas le seul. Il y en avait d’autres qui ressentaient la même chose que moi mais n’ont rien dit. J’étais prêt à dire au revoir à la Coupe du monde, mais à la fin, notre message a été entendu. »

Le changement d’entraîneur semble porter ses fruits, même si la France doit surmonter l’atmosphère hostile de Brisbane pour atteindre les demi-finales.

Une fois le tournoi terminé, Diagne peut s’attendre à un nouveau défi au niveau du club après avoir quitté le PSG avec un contrat libre.

La semaine dernière, après avoir réussi un triplé contre le Panama, Diagne a signé un contrat de quatre ans avec Lyon, champion de France.

Je suis au PSG depuis six ans, il est donc temps de passer à autre chose. J’ai passé un bon moment là-bas « , a déclaré Diagne, qui était une cible pour Chelsea mais qui va maintenant rejoindre Le Sommer et Ada Hegerberg. En attaque pour l’octuple vainqueur de la Ligue des champions.

Elle a d’abord une coupe du monde à gagner.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer