Top News

Davkova: Avec les Bulgares dans la constitution du RSM, les négociations ne démarreront pas

Nous avons toujours fait partie géographiquement, historiquement et culturellement de l’Union européenne et nous avons prouvé notre coopération, voire notre leadership en matière de politique étrangère et de sécurité européenne. Si quelqu'un pense qu'au moment où nous écrivons Bulgares dans le préambule, le processus commencera, Je pense que c'est encore une illusion.

C'est ce qu'a déclaré jeudi soir la présidente de la Macédoine du Nord, Gordana Seljanoska Davkova, citée par le site Internet MKD.

Selon elle, le cadre de négociation est un fait juridique, Mais on peut convenir de bonne foi que la Bulgarie n'utilisera pas son veto Pour ce qui est déjà interdit par le Traité de Prespa – l'histoire, la culture et le patrimoine.

« Le veto ne nous arrêtera pas, vous pouvez en être sûrs », a déclaré Siljanovska Davkova.

Mitskoski à Radev et Mitsotakis : je suis habitué aux provocations et je gagne toujours à la fin

Il est révolu le temps des hommes politiques dotés d’une colonne vertébrale flexible au sein du RSM.

Je suis habitué aux insultes et aux provocations. Toute ma vie a été comme ça, mais d'une manière ou d'une autre, je finis toujours par gagner. C'est ce qu'a déclaré le Premier ministre de la Macédoine du Nord et chef du parti VMRO-DPMNE, Hristjan Mitskoski.

Ses propos répondaient à une question sur son opinion sur la rencontre entre le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le président bulgare Rumen Radev.

Il a exprimé le souhait que les trois pays des Balkans « suivent l'exemple des États baltes et de la Scandinavie, afin que nous puissions tous, avec les ponts construits, bien nous présenter partout dans le monde et devant les fonctionnaires et dirigeants de l'UE. Construire une politique de bon voisinage« .

READ  Rénovations du cinéma Cosmos...

Nous rappelons que le 2 juillet, le Président bulgare a tenu une réunion de travail avec le Premier ministre grec Mitsotakis, à l'issue de laquelle il a déclaré : La direction étatique du RSM n’est pas prête. Selon lui, la connaissance du droit international est essentielle.

Mitskoski accepte l'accord de Prespa mais veut le renégocier avec la Bulgarie

Mitskoski accepte l'accord de Prespa mais veut le renégocier avec la Bulgarie

Et je le répète : nous n’acceptons pas les diktats et les ultimatums !

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer