World

COVID-19 : les conseils de Siouxsie Wiles pour le kiwi après avoir découvert une nouvelle souche de Kraken en Nouvelle-Zélande

Wells a déclaré que la Nouvelle-Zélande dispose d’outils pour réduire l’impact de la nouvelle souche qui balaie les États-Unis.

« C’est devenu le choix dominant dans les semaines suivantes [in the US] Et comme nous l’avons vu, souvent quand ça se passe dans un pays, ça bouge. »

Elle a déclaré que les masques et une ventilation adéquate restent les meilleures armes pour combattre le virus, car l’éliminer de l’air est le meilleur moyen de le contrôler.

« Nous avons des outils qui empêcheront la transmission de la maladie de COVID-19 et ils fonctionnent contre toutes les variantes. »

Son conseil était simple.

« Je conseillerais aux gens de porter des masques dans les transports en commun, dans les avions, dans les centres commerciaux, dans les supermarchés, où que vous soyez autour des gens. »

Comme pour les souches précédentes, Wiles a déclaré que les expériences des gens étaient très différentes, certaines développant une maladie grave et d’autres en grande partie non affectées.

Lundi, le ministère de la Santé/Manato Hora a signalé 2 424 nouveaux cas de COVID-19 dans la communauté, soit environ 100 de moins que dimanche et un peu plus de la moitié des 4 000 cas signalés le 4 janvier.

Wells a déclaré qu’il est important de se rappeler que ce ne sont pas seulement les personnes âgées qui meurent du virus.

Le Kraken est issu de la variante Omicron XBB, elle-même un croisement entre deux lignées précédentes : BA.2.75 et BA.2.10.1.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’il avait été détecté dans au moins 31 autres pays.

RNZ

READ  Sur quoi l’Australie votera-t-elle réellement ce week-end ?

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer