entertainment

Covid-19: Jean-Marie Bigard fait une diatribe et insulte ouvertement Olivier Véran

Après l’annonce de la fermeture des bars et restaurants des Bouches-du-Rhône, l’humoriste Jean-Marie Bigard, connu pour ses diatribes, n’a pas mâché ses mots contre le ministre de la Santé Olivier Véran.

Dans une vidéo, postée sur son compte Twitter ce vendredi 25 septembre, Jean-Marie Bigard s’en prend directement à Olivier Véran, ne cachant pas sa colère après annonçant la fermeture de bars et restaurants dans les Bouches-du-Rhône.

alors que les artistes ne jouent plus, c’est au tour de nos amis restaurateurs de sombrer encore plus … face aux nouvelles restrictions.
Les trains tournent, les avions sont pleins, mais les bars et les restaurants vont fermer … pic.twitter.com/NCcWWnuNnl

– Jean Marie BIGARD (@JM_Bigard) 25 septembre 2020

“Les gens sont plus en sécurité dans les bars”

«D’où vient cette merde», l’entend-on dire en s’adressant à l’homme qu’il appelle «Olivier Véreux». Pour lui, la fermeture des bars et des restaurants est une aberration, tout comme la restriction qui les oblige à fermer à 22 heures “Les gens sont plus en sécurité dans leurs restaurants calmes et installés que d’être dehors, buvant des bières seins nus au bord de la Seine”, croit le comédien, qui n’est pas à son coup. test de diatribe.

Au-delà des insultes, Jean-Marie Bigard va plus loin et pousse jusqu’à la comparaison entre Olivier Véran et le policier responsable de la mort de Georges Floyd: «Vous me rappelez le flic qui a l’avant-bras sur la gorge de George Floyd, voir «La France vous dit:” On s’étouffe, on s’étouffe, on va mourir “, et vous continuez jusqu’à ce que nous mourions.”

Insulte publique?

Quant aux insultes publiques du ministre, Jean-Marie Bigard, qui appelle aussi à la désobéissance dans sa vidéo, prend les devants. “Insulte publique, ça va, c’est 500 euros. Je peux dire autant de fois” enculé “que je veux, c’est toujours 500 euros”, peut-on entendre dans sa vidéo.

Sur le site service-public.fr, on peut cependant lire que pour une insulte publique, comme le qualifie Jean-Marie Bigard lui-même, l’amende encourue peut s’élever à 12 000 euros.

READ  "Quotidien": Thierry Ardisson dit avoir été censuré par C8 pour une interview sur le Qatar

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer