entertainment

Coupe du monde féminine 2023 : l’Australie survit aux tirs au but épiques en quart de finale contre la France à Brisbane

L’Australie célèbre sa victoire aux tirs au but contre la France. photo/Getty

L’Australie s’est qualifiée pour sa première demi-finale de Coupe du monde féminine, battant la France lors d’un marathon de tirs au but devant son public à Brisbane.

Après que les deux équipes se soient retrouvées dans l’impasse pendant 120 minutes, il a fallu 20 pénalités pour décider du vainqueur, la plus longue séance de tirs au but de l’histoire du tournoi.

L’Australie avait une chance de gagner lorsque le gardien Mackenzie Arnold s’est levé pour prendre un penalty avec le score à 3-3, mais a frappé le poteau. Mais ses coéquipiers suivants se sont accrochés alors que la séance de tirs au but s’est terminée par une mort subite, avec trois joueurs consécutifs qui se sont tous convertis pour garder les hôtes en vie.

Arnold a ensuite réussi à sauver – deux fois – du milieu de terrain français Kenza Daly, après qu’elle ait été exclue de la ligne pour un premier arrêt, mais la gardienne française Solene Durand a gardé son équipe en vie, avec un arrêt de Claire Hunt.

La France, cependant, n’a pas pu convertir le penalty qui a suivi, frappant le poteau, et Courtney Fane était un héros pour les hôtes, marquant pour envoyer la foule dans un délire.

Et la France a été désemparée, s’écrasant des quarts de finale de la Coupe du monde pour la troisième fois consécutive.

Malgré l’occasion et le résultat suggérant une rencontre tendue, les deux équipes ont eu des occasions de marquer tout au long du match dans un match ouvert.

READ  Demi-finale de « The Voice »... et il y aura des surprises

La France aurait dû marquer dès le début car Miley Lacrar a en quelque sorte mis le ballon au-dessus de la barre transversale face à un filet ouvert à quelques mètres, et l’Australie avait une chance tout aussi forte d’ouvrir le score lorsque Mary Fowler a été brillamment sauvée par la défenseuse Elisa de Almeida. avant la pause.

Les Matildas ont rejeté plusieurs belles occasions dans leur meilleure période au début de la seconde période, puis les hôtes ont présenté la capitaine et attaquante vedette Sam Kerr à la 55e minute alors qu’elle continuait à se défendre contre une blessure.

Cependant, Kerr n’a pas été en mesure de sortir de l’impasse alors que le match entrait dans le temps supplémentaire, car la France pensait avoir finalement percé, mais un corner controversé a été refusé après que l’arbitre a repéré une faute.

Le match a duré encore et encore, mais quand il a semblé qu’il débordait dans la deuxième série de tirs au but, Fine a finalement renvoyé la France à la maison, prolongeant l’avance de l’Australie.

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer