sport

Coupe du monde de rugby : Sean Fitzpatrick conseille la revanche de la France contre les All Blacks en finale

Coupe du monde de rugby, groupe A : All Blacks contre Namibie. lieu: Stade toulousain. Départ: 7h samedi (Nouvelle-Zélande). couverture: En direct sur Sky Sport 1, mises à jour en direct sur Stuff à partir de 6h30 et diffusion en différé sur Stuff à 8h30.

L’attaquant des All Blacks Sean Fitzpatrick pense que la France et son ancienne équipe s’affronteront à nouveau en finale de la Coupe du Monde de Rugby, mais craint qu’un manque de forme physique freine les hommes de Ian Foster.

L’ancien talonneur des All Blacks affirme que la défaite 27-13 des All Blacks contre la France – la première défaite des Kiwis dans une Coupe du monde de rugby – n’est pas une préoccupation majeure car les hôtes du tournoi 2023 sont la meilleure équipe du monde.

« Ce sera très difficile de les battre à domicile », a déclaré Fitzpatrick à propos des Français.

S’ils battent la Namibie, l’Uruguay et l’Italie pour terminer deuxièmes derrière la France dans le groupe A, les All Blacks disputeront les quarts de finale soit contre l’Irlande, soit contre l’Afrique du Sud.

« La forme physique est une préoccupation », a déclaré Fitzpatrick.

« L’Afrique du Sud est très physique et elle continue de vous attaquer », a-t-il déclaré. « C’est ce qui me fait un peu peur.

« Ils me préoccupent », a déclaré Fitzpatrick à Sky Sports.

Sean Fitzpatrick pense que les All Blacks peuvent tenir tête lors d'un match revanche contre la France lors de la finale de la Coupe du monde de rugby 2023.

John Selkirk/Personnel

Sean Fitzpatrick pense que les All Blacks peuvent tenir tête lors d’un match revanche contre la France lors de la finale de la Coupe du monde de rugby 2023.

Mais si les All Blacks parviennent à porter leur discipline à de nouveaux niveaux et à récupérer certains joueurs clés blessés, Fitzpatrick est convaincu qu’ils peuvent remporter les quarts de finale et les demi-finales pour atteindre la finale de la Coupe du Monde de Rugby.

READ  L'entraîneur irlandais McWilliams a défendu sa décision de laisser la star Pepin Parsons sur le banc pour le match contre la France

Il a déclaré : « Nous avons toutes les forces, nous devons juste être capables de nous assurer que les tirs au but ne sont pas accordés, et nous pourrons ensuite rivaliser avec les grands. »

En raison de la décision de World Rugby de tirer le classement à partir de 2020, les All Blacks, la France, l’Afrique du Sud et l’Irlande sont tous d’un côté du tirage au sort. Cela signifie que les quatre meilleures équipes mondiales actuelles sont toutes prêtes à s’affronter lors du premier tour des matches à élimination directe, ce qui signifie que seules deux équipes peuvent se qualifier pour les demi-finales.

Alors, qui manque-t-il ?

« Je pense que l’Irlande aura du mal », a déclaré Fitzpatrick.

Il sent que le poids des attentes, alors que tout le monde s’attend à ce qu’ils se qualifient, retiendra les Irlandais, une équipe qui n’a jamais remporté un quart de finale de Coupe du Monde de Rugby.

« C’est donc la chose dont ils doivent se remettre », a-t-il déclaré. « Je pense qu’ils vont rater. »

Fitzpatrick souhaite voir les quarts de finale France-Afrique du Sud.

« Celui qui remportera ces deux quarts de finale, je pense, se qualifiera [to the final].

« Je pense que la France et la Nouvelle-Zélande se qualifieront. »

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer