World

Commission européenne : la Bulgarie n'est pas prête à adopter l'euro – Économie

La Commission européenne a publié son rapport sur la convergence 2024, dans lequel elle évalue les progrès réalisés par les États membres non membres de la zone euro dans l'adoption de l'euro. Le rapport couvre la Bulgarie, la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Suède, pays légalement tenus d'adopter l'euro.

C'est ce qu'a annoncé le centre de presse de la représentation de la Commission européenne en Bulgarie.

Le rapport constate que les six pays affichent des résultats mitigés en termes de convergence nominale. Actuellement, aucun de ces pays ne remplit tous les critères d’adhésion à la zone euro. La Bulgarie est le seul pays qui remplit tous les critères sauf un et où la législation nationale peut être considérée comme compatible avec les règles de l'Union économique et monétaire.

Le vice-président exécutif Valdis Dombrovskis a déclaré : « La Bulgarie a fait des progrès significatifs sur la voie de son adhésion à la zone euro et a satisfait à trois des quatre critères. Il s'agit d'une réussite remarquable dans un environnement difficile, ce qui devrait être le cas dans les mois à venir. contribuera à satisfaire au critère d'inflation. Nous travaillerons « Nous travaillerons en étroite collaboration avec la Bulgarie pour soutenir son adhésion à la zone euro ».

Premier ministre Glavchev : J'espère que les députés adopteront le plus rapidement possible la loi introduisant l'euro

L'évaluation de la Commission est complétée par le rapport sur la convergence de la Banque centrale européenne, également publié aujourd'hui.

Selon le dernier sondage Eurobaromètre, également publié aujourd'hui, 59 % des citoyens des États membres hors zone euro estiment que la monnaie unique a eu un impact positif sur les pays qui l'utilisent déjà. La majorité des personnes interrogées estiment que l'introduction de l'euro aura des conséquences positives pour leur pays (53%) et pour eux-mêmes (56%).

READ  Joe Exotic attend toujours le pardon de Donald Trump, il a une limousine prête

58% des participants soutiennent l'introduction de l'euro dans leur pays. Le soutien est particulièrement fort en Roumanie (77 %) et en Hongrie (76 %), suivies par la Suède (55 %), la République tchèque (49 %), la Bulgarie (49 %) et la Pologne (47 %). C'est en République tchèque que le soutien a le plus augmenté – de 6 points par rapport à l'année dernière.

La Bulgarie est le pays où le plus grand pourcentage de citoyens (71%) pensent que l'euro sera introduit d'ici cinq ans. 64% des Bulgares estiment que l'introduction de l'euro entraînera une augmentation des prix, tandis que 44% – soit une augmentation de 2 points – estiment que l'introduction de l'euro aura un impact positif sur la Bulgarie.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer