Tech

Ces supercars peuvent-elles battre la Porsche 911 Turbo S dans une course de dragsters ?

Est-ce que quelque chose peut battre la Porsche 911 Turbo S en course de dragsters ? Pour le savoir, l’équipe carwow a réuni une Lamborghini Aventador SVJ et une McLaren 720S pour voir si elles étaient de dignes prétendantes. Alors, voyons laquelle de ces supercars est la reine de la piste d’accélération.

La Porsche 911 Turbo S a peut-être un design modeste, mais sous la peau, c’est une véritable tueuse de supercars. La puissance provient d’un moteur biturbo à plat de 3,8 litres qui produit 640 chevaux (477 kW) et 590 lb-pi de couple. Ce Flat6 boosté est couplé à la transmission automatique à double embrayage à huit rapports Porsche PDK qui produit des changements de vitesse ultra-rapides.

La Porsche 911 Turbo S bénéficie d’un système de traction intégrale qui l’aide à réduire sa puissance sur la chaussée. Porsche revendique un temps de 0 à 60 mph en seulement 2,6 secondes, le quart de mile en 10,5 secondes et une vitesse de pointe de 205 mph. La 911 Turbo S de Lamborghini ou la McLaren peuvent-elles rivaliser ?

La Lamborghini Aventador SVJ est l’une des dernières supercars de la vieille école. La puissance provient d’un V12 de 6,5 litres à haute vitesse monté au milieu qui produit 770 chevaux (574 kW) et 531 livres-pied de couple. Ce superbe moteur V12 est couplé à une transmission manuelle automatique à embrayage simple à 7 rapports qui dirige la puissance vers les quatre roues via le système de traction intégrale de Lamborghini. La Lamborghini Aventador revendique un temps de 0 à 60 mph en 2,7 secondes, un quart de mile en 10,5 et une vitesse de pointe de 221 mph. Sur la base de ces chiffres, la Lamborghini Aventador SVJ est la concurrente parfaite de la 911 Turbo S.

READ  Covid-19 : Le lancement du vaccin Covid-19 par phases à partir de fin juillet

Enfin, nous avons la McLaren 720S qui est une supercar à propulsion arrière dans les courses de dragsters à 4 roues motrices. La McLaren 720S est propulsée par un V8 biturbo de 4,0 litres qui développe 720 chevaux (537 kilowatts) et 568 livres-pied de couple. Le moteur V8 amélioré de McLaren est couplé à une transmission automatique à double embrayage à sept rapports qui transmet la puissance aux roues arrière.

Bien qu’il soit configuré pour la propulsion arrière, le temps de 0 à 60 mph est fixé à 2,7 secondes identique à celui de la Lamborghini Aventador SVJ. La McLaren 720S a également un avantage d’un quart de mile de seulement 10,3 secondes sur la Porsche 911 Turbo S et la Lamborghini Aventador SVJ.

Laquelle de ces supercars étroitement assorties est la meilleure sur la piste d’accélération ? Découvrons-le.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer