sport

Atos exprime ses inquiétudes face au nouveau chien de garde des actionnaires

PARIS (Reuters) – Le groupe consultatif technologique ATOS, qui a été à l’honneur en raison de problèmes comptables dans deux unités américaines, a déclaré mardi qu’il avait contacté le chien de garde français des marchés financiers après qu’un nouvel investisseur a pris une participation importante dans la société.

Le groupe informatique français s’est dit préoccupé par la société américaine Finsur Corp et la crédibilité d’un dossier récent sur la taille de sa participation, bien qu’il n’ait pas fourni de détails.

Une porte-parole d’Atos a déclaré que la société avait également déposé une plainte auprès des procureurs financiers au sujet de la divulgation présumée d’informations fausses ou trompeuses. Le parquet n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Un enregistrement daté du 17 mai auprès de la société française Autorite des marchés financiers (AMF) montre que Finsur Corp, décrite comme une société américaine détenue par Dylan Daria et enregistrée au Delaware, a divulgué une participation de 5,08% dans le français Atos. Selon les dépôts de l’AMF, la participation de Finsur Corp est désormais tombée à 4,23%.

Les registres des entreprises en France montrent que Finsur, qui a été annoncée comme entreprise dans le pays en 2019, n’est plus aussi active qu’en février 2020.

BFM Business a rapporté plus tôt qu’Atos – qui développe des solutions dans des domaines tels que les services cloud et le big data – avait contacté l’AMF.

“Nous avions des doutes sur ce contributeur”, a déclaré une porte-parole d’Atos, ajoutant que ceux-ci étaient liés à l’authenticité du dossier Finsur de l’AMF.

Le Fonds monétaire arabe n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires. Reuters n’a pas été en mesure de contacter indépendamment Fensor et son représentant en France. BFM Business a déclaré n’avoir reçu aucune réponse.

READ  "Il y avait un peu de tout", a déclaré Rafael Nadal, qualifié pour la moitié du Masters

Atos a révélé en avril que les auditeurs avaient trouvé des erreurs comptables dans deux unités américaines, ce qui avait conduit à une baisse de leurs actions à l’époque. Ils sont en baisse de 26% jusqu’à présent cette année.

La société a déclaré qu’elle procéderait à un examen comptable complet des deux unités américaines et fournirait une mise à jour du statut lorsque les résultats du premier semestre seront publiés le 28 juillet.

(Préparé par Matteo Brottard et Blanden Henault, édité par Sarah White et Emilia Sethole Matares)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer