Tech

Apple coupe ses liens avec Pagatron, l’un de ses principaux fournisseurs

Coronavirus: Foxconn offre des bonus aux employés qui viennent travailler – Geeko

La firme californienne vient de mettre Pegatron, l’un de ses principaux assembleurs d’iPhone, en probation suite à la découverte d’une violation des droits du travail des étudiants dans ses usines, rapporte Bloomberg. Apple a découvert que Pegatron avait détourné un programme dédié aux étudiants au sein de son entreprise pour les faire travailler davantage.

L’assembleur aurait joué sur le statut de certains étudiants en stage dans ses usines pour les forcer à travailler de nuit, à effectuer des heures supplémentaires, ainsi que des tâches qui n’avaient aucun rapport avec leurs études. Cependant, Apple impose un code de conduite à ses fournisseurs concernant notamment les travaux d’étudiants.

«Nous avons un processus d’examen et d’approbation rigoureux pour tout programme de travail étudiant, ce qui garantit que le travail du stagiaire est lié à sa spécialité et interdit les heures supplémentaires ou les quarts de nuit», a déclaré Apple à la suite de la découverte des violations de Pegatron.

Pris la main dans le sac

La société de Cupertino prétend avoir des preuves que les dirigeants de l’entreprise ont falsifié des documents pour dissimuler les activités professionnelles des étudiants au gouvernement chinois et à lui-même.

Suite à la décision d’Apple, l’assembleur a déclaré qu’il avait retiré les étudiants des chaînes de production et les avait renvoyés chez eux avec une compensation financière. En outre, le responsable du programme de travail étudiant de l’entreprise a été licencié.

Pegatron sera en probation pour Pomme jusqu’à ce que l’assembleur taïwanais effectue des modifications en interne. Les ordres
d’iPhone 12 déjà fait à l’assembleur ne devrait pas être affecté par la décision d’Apple. En revanche, l’avenir des relations industrielles entre les deux entreprises est incertain.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise est coincée pour de tels faits. En 2013 déjà, Pegatron avait été pris la main dans le sac pour violations du Code du travail en Chine.

READ  Câble ou fibre? SFR condamné à clarifier les choses à ses clients

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer