Economy

Analyse de mi-session AOF France / Europe – Le CAC 40 en baisse et les autres indices européens en légère hausse

(AOF) – Les marchés européens progressent légèrement. Cependant, les cotations sur les marchés appartenant à Euronext ont été interrompues depuis 9h49 en raison d’un problème technique. Les marchés boursiers sont soutenus (une fois de plus) par l’espoir de l’adoption d’un plan de relations aux États-Unis. Les premiers résultats de la semaine en Europe, ceux de Philips et Danone, sont également encourageants. Les publications des entreprises seront nombreuses dans les prochains jours. Vers 12h00, le DAX 30 a gagné 0,24% à 12939 points et le FTSE 100 a augmenté de 0,12% à 5927 points.

Philips a affiché la plus forte hausse de l’AEX, avant la cassure des cotations, après avoir présenté des résultats trimestriels meilleurs que prévu, soutenus par la demande pour ses équipements de santé. Au troisième trimestre, le groupe d’électronique spécialisé dans les produits de santé et de «soins personnels» (rasoirs, brosses à dents, etc.) a réalisé un bénéfice net de 340 millions d’euros contre 280 millions d’euros un an plus tôt. Plus significatif pour les analystes, l’EBITDA ajusté progresse de 31,90% à 476 millions d’euros, soit une marge de 15,4%, soit une amélioration de 3 points.

Avant l’interruption d’Euronext, Danone gagnait 1,4% à 54,04 euros, les investisseurs saluant la vaste réorganisation annoncée par le groupe agroalimentaire français dans le sillage d’un chiffre d’affaires trimestriel, pénalisé, comme prévu, par la crise sanitaire. L’ambition de l’entreprise est de revenir à son objectif à moyen terme de 3 à 5% de croissance rentable. Pour ce faire, le géant français a lancé une revue de ses activités. Il étudie déjà ses options en Argentine ainsi que sa marque de produits nutritionnels Vega.

READ  les cinq choses à retenir du week-end

Bis repetita. Au vu de la deuxième vague de Covid-19 qui traverse actuellement l’Europe, Getlink a retiré son objectif d’EBITDA consolidé annuel qui était de 350 millions d’euros. C’est la deuxième fois cette année que la crise sanitaire conduit le concessionnaire du tunnel sous la Manche à revoir sa copie. Il faut dire que les traces de cette épidémie émergent à nouveau dans l’activité du troisième trimestre 2020. En effet, Getlink a affiché une baisse de 17% de son chiffre d’affaires (à taux de change constants), ce dernier s’élevant à 252,1 millions d’euros. euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les investisseurs seront satisfaits à 16 heures de l’indice de confiance NAHB envers les constructeurs immobiliers en novembre aux Etats-Unis.

Vers 12h00, l’euro a gagné 0,35% à 1,1757 $.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer