Top News

Alpecin-Fenix ​​​​rebaptisé Alpecin-Deceuninck au Tour de France, demande le statut WorldTeam en 2023

”] »filter »: { » nextExceptions « : » img, blockquote, div « , » nextContainsExceptions « : » img, blockquote « }} »>

Ne manquez pas un instant de Paris-Roubaix et Unbound Gravel, au Giro d’Italia, Tour de France, Vuelta a España, et tout le reste lorsque > « , » name « : » in-content-cta « , » type : « lien »}} « >Rejoindre +.

Matthieu van der Pol Alpecin Phoenix L’équipe deviendra Alpecin-Deceuninck à partir du 1er juillet, juste à temps pour le départ du Tour de France 2022.

Deceuninck assumera le rôle de co-sponsor du titre, tandis que Fenix ​​​​restera partenaire et sera affiché bien en vue au dos du short de l’équipe. Deceuninck a un accord contractuel avec l’équipe cycliste jusqu’à la fin de la saison 2025.

L’équipe espère passer en mode WorldTeam pour 2023, après avoir été la ProTeam la mieux classée depuis 2019. Il existe trois niveaux d’équipes UCI : Continental, ProTeam et WorldTeam.

« Nous voulons – et avons besoin – de plus de professionnalisme, et nous devons élargir les bases de notre succès. Nous sommes maintenant neuvièmes au classement par équipe depuis trois ans et accepterons également la licence World Tour associée », a déclaré l’équipe dans un communiqué lundi. .

Deceuninck a été lié à l’équipe Quick-Step de 2019 à 2021. Il a rejoint Alpecin en tant qu’associé au premier semestre 2022.

La sécurité financière de faire appel à un sponsor comme Deceuninck qui répond aux exigences de l’UCI pour les équipes du WorldTour.

« Le WorldTour est la prochaine étape logique pour l’équipe. Nous considérons que c’est le résultat de la croissance que nous avons eue », a déclaré le team manager Philip Rudhoft. « Ce n’est pas non plus facile de gagner un classement UCI ProTeam chaque année. Nous sommes désormais les meilleurs deux fois de suite, mais cela crée aussi une certaine pression. Nous n’avons pas peur de la pression mais cela nous donne une chance de travailler sur le long terme.

READ  Les villes françaises à visiter cette année

Roodhooft a noté qu’en 2020, avec la dissolution de l’équipe CCC, il y avait un poste vacant au niveau WorldTeam, mais l’équipe Alpecin n’était pas prête à ce moment-là.

« Il y a deux ans, il y avait déjà une opportunité d’acquérir une licence WorldTour après la pause du CCC, mais nous n’étions pas prêts à l’époque. Nous voulions grandir de manière organique. Cependant, nous sommes maintenant septièmes au classement par équipe UCI, sur la base des deux dernières saisons « , a déclaré Rudhoft. Nous pensons que le moment est venu.

Le pilote vedette Van der Poel a été franc lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait de la transition du ProTour au WorldTour.

« C’est vraiment important », a déclaré Van der Poel. « A mon avis, nous sommes déjà au niveau WorldTour, mais c’est plus facile d’y être.

« Je n’ai jamais eu de problème à être un ProTour, mais je pense que nous avons déjà montré en tant qu’équipe que nous avons une place dans le WorldTour et maintenant c’est officiel. C’est bien d’en faire partie, bien sûr », a-t-il déclaré. mentionné.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer