Tech

Actualités en direct : l’UE accepte le plafonnement des prix du pétrole et de nouvelles sanctions russes

Le fabricant de jeux américain Hasbro a revu à la baisse ses prévisions pour l’année entière et s’attend à ce que les revenus du trimestre en cours chutent plus que prévu, car l’inflation et un dollar plus fort pèsent sur les ventes.

La société basée à Rhode Island a annoncé mardi lors de sa journée des investisseurs qu’elle s’attend désormais à ce que la croissance des revenus sur l’ensemble de l’année soit stable ou légèrement inférieure en monnaie constante, par rapport à une prévision précédente de faible croissance des revenus à un chiffre.

Il s’attend également à ce que les revenus du troisième trimestre chutent de 15%, non ajustés pour les fluctuations monétaires, manquant les prévisions des analystes pour une baisse des revenus de 4%.

Il y a trois mois, dans les résultats du deuxième trimestre de la société, le PDG Chris Cox a cité l’inflation, un dollar fort et le « conflit russe » comme vents contraires pour Hasbro cette année.

Bien que l’inflation ait diminué aux États-Unis ces derniers mois, le rythme annuel des hausses de prix est resté à un sommet de 8,3 % en août. Des détaillants tels que Target et Walmart ont signalé que les consommateurs changeaient leurs habitudes de consommation en faveur d’articles à bas prix en raison de l’inflation persistante.

Un dollar fort a exacerbé les problèmes d’inflation, car les biens américains sont devenus relativement chers pour les consommateurs à l’étranger. Il y a trois mois, Cox a déclaré que la hausse du dollar avait affecté le segment des produits de consommation sur les marchés EMEA et le secteur des jeux.

READ  Projet d'approvisionnement en eau 24h/24 et 7j/7 : Chandigarh MC a signé un accord avec une entreprise française

L’euro, qui a atteint la parité avec le dollar ces derniers mois, est la plus grande exposition internationale de Hasbro aux devises. La société, dans des commentaires sur ses résultats du deuxième trimestre, a déclaré qu’elle s’attend à un impact négatif supplémentaire sur les revenus du segment des produits de consommation de 30 à 40 millions de dollars.

L’indice du dollar américain, qui mesure la devise américaine par rapport à un panier de devises comparables, s’est établi à environ 104 à la fin du deuxième trimestre de Hasbro le 26 juin. L’indice s’est renforcé de 6% depuis lors pour atteindre environ 110,2 mardi, mais a atteint 114,11 fin septembre.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer