Home Top news William Barr a ordonné aux autorités d'expulser des manifestants près de la...

William Barr a ordonné aux autorités d'expulser des manifestants près de la Maison Blanche

32
0
Peaceful protesters forcibly moved for Trump photo op

Barr et d'autres hauts responsables des agences de sécurité de la Maison Blanche avaient précédemment prévu de sécuriser un périmètre plus large autour de Lafayette Square, un espace vert fédéral juste au nord du bâtiment, en réponse aux incendies et au vandalisme. causés par des manifestants dimanche soir.

Ce plan, élaboré plus tôt lundi, aurait dégagé la zone qui a ensuite été utilisée pour la marche du président vers l'église épiscopale St. John's à proximité pour une photo à 16 heures. ET, a déclaré le responsable.

Mais cela ne s'est jamais produit. Quand Barr est arrivé à Lafayette Square juste après 18 heures. dans une scène captée par des caméras de nouvelles et remuant les foules de la grande foule paisible, le procureur général a vu que la zone n'avait pas été nettoyée et a dit à la police de nettoyer la zone, le officier.

Si les manifestants se sont heurtés à la résistance des forces de l'ordre fédérales, des mesures devraient être prises pour contrôler la foule, a déclaré le responsable, a indiqué M. Barr.

The Washington Post a d'abord signalé la participation directe de Barr.

Barr a appris que la police pensait que les manifestants avaient ramassé des pierres à jeter sur les forces de l'ordre et, alors qu'il se trouvait dans le parc, des bouteilles d'eau ont été jetées dans sa direction, a déclaré le responsable. CNN n'a pas été témoin du jet d'eau en bouteille au procureur général. La caméra le laisse debout pendant plusieurs minutes à regarder la foule, flanqué d'un détail de sécurité et de deux hauts fonctionnaires.

Juste avant 18 h 24, la police a lancé son premier avertissement à la foule éloignée. Un correspondant de CNN qui a fait son rapport depuis le toit d'un hôtel voisin a entendu trois avertissements alors que les autorités s'approchaient de la foule au cours des dix minutes suivantes.

À 18 h 35, les autorités ont commencé à attaquer la foule au pas serré avec les boucliers levés, certains utilisant leur matraque pour frapper les manifestants alors que des bouteilles de gaz étaient déployées.

Trump s'est rendu à l'église peu après 19 heures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here