sport

Violences des supporters lyonnais contre Marseille : la survie du football français est en jeu Ministre des Sports

La ministre française des Sports, Roxana Marasinho, a averti que « la survie même du football français est en jeu » après les violences des supporters lors du match de Lyon contre Marseille dimanche.

Le match a été initialement suspendu lorsque le Marseillais Dimitri Payet a été touché par une bouteille d’eau après seulement cinq minutes.

Alors que l’annonceur du stade a déclaré que le match reprendrait, même avec Lyon pour s’échauffer, il a finalement été abandonné 100 minutes après l’incident.

Le match d’hier soir était le dernier d’une série d’incidents violents impliquant des supporters de Ligue 1 cette saison. Jusqu’à présent, au moins neuf matchs de championnat ont été perturbés au cours de la saison 2021-22.

Ce commentaire a été soulevé par le gouvernement français.

S’adressant à la radio France Info sur la répartition des compétences le jour du match entre la ligue et les autorités locales, Marasinho a déclaré : « Ils doivent parvenir à un accord, ce genre de problème que la ligue doit résoudre.

Je pense que tout le monde doit comprendre que c’est la survie même du football français qui est en jeu. « 

Elle a également averti que des plantages fréquents commenceraient à nuire financièrement au jeu local. Le match d’hier soir a été diffusé sur Amazon Prime, qui a acheté les droits de certains matchs de Ligue 1 cet été.

« On ne peut pas permettre à un diffuseur qui a acheté les droits de continuer la conversation plus d’une heure comme il l’a fait hier soir alors qu’on ne sait pas si le match va se dérouler. C’est un monde où des millions d’euros sont en jeu.  »

READ  Roland-Garros : la police a arrêté Yana Szykova pour suspicion de match truqué, l'actualité sportive

« Nous avons aidé le monde du football pendant la crise sanitaire à permettre aux supporters de revenir dans les stades, nous ne pouvons pas permettre que de telles choses se produisent. »

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer