sport

Verstappen sort du bois malgré un DRS instable

Cette dernière heure d’essais libres au Grand Prix de Bahreïn a fait l’objet d’une nouvelle règle – les commissaires ne surveilleront plus le respect des limites de piste au virage 4 – et d’un certain calme en début de séance, depuis les trois quarts du les concurrents ont attendu 20 minutes pour rejoindre la piste. Cependant, certains ont dû vérifier que tout allait bien, comme Nicholas Latifi, dont le bloc d’alimentation a été changé après la découverte d’un problème d’alimentation en carburant, ou Alexander Albon, avec un nouveau châssis après son accident d’hier. Dans les deux cas, aucune sanction n’est attendue.

FIA F2:

Les 40 minutes de conduite réelle étaient presque entièrement consacrées à des simulations de qualification, et c’était au départ Max Verstappen qui a bien performé, avec un meilleur temps en 1’29 “600 malgré une inquiétude évidente sur son DRS, dont le volet s’ouvrait trop et était particulièrement instable. Lewis Hamilton a suivi quatre dixièmes de plus, en 1’29” 986.

Par la suite, la référence établie par le septuple Champion du Monde en Essais Libres 2 (1’28 “971) est tombée lorsque la Mercedes a cherché la performance, avec Valtteri Bottas en 1’28” 721 et Hamilton en 1’28 “618, mais Verstappen a repris l’avantage en 1’28’355. Peut-on espérer une pole position surprise chez Red Bull?

En tout cas, Alexander Albon est en 1’29 “018, donc pas si loin de la Mercedes non plus. Et à plus d’une seconde du meilleur temps de Verstappen, on retrouve un groupe extrêmement compact qui se tient en seulement deux dixièmes.: Sainz, Gasly, Norris, Kvyat, Stroll, Pérez, Ricciardo et Ocon.

READ  Un tribunal parisien prononce des peines d'emprisonnement à perpétuité pour l'attentat de 2004 qui a déclenché l'affrontement de la France avec la Côte d'Ivoire

La bataille pour la troisième place du Championnat des Consructeurs se poursuivra évidemment de manière passionnante entre McLaren, Racing Point et Renault, avec Ferrari comme outsider: Sebastian Vettel et Charles Leclerc ne sont que 13e et 15e, le Monégasque ayant commis un blocage de roue en son tour rapide.

Quant au combat en fond de grille, Antonio Giovinazzi a réalisé un 14ème temps intéressant qui semble donner l’avantage à Alfa Romeo, son coéquipier Kimi Räikkönen étant l’auteur du seul défaut légèrement remarquable de la séance, avec un gros blocage de roue en le premier virage dans les premiers instants.

Grand Prix de Bahreïn – Essais libres 3

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer