Home France Une réunion avec des médecins syriens sur la ligne de front de...

Une réunion avec des médecins syriens sur la ligne de front de Covid-19 en France

Une réunion avec des médecins syriens sur la ligne de front de Covid-19 en France

Publié le: Modifié:

Au plus fort de la pandémie de Covid-19, lorsque le système hospitalier français a été confronté à une crise sanitaire sans précédent et que les travailleurs médicaux ont été débordés, de nombreux médecins étrangers se sont portés volontaires pour soutenir leurs collègues français. Nos journalistes ont rendu visite à des médecins syriens vivant en France, déterminés à aider leur pays d'accueil – parfois au péril de leur vie – et dont les compétences en médecine de guerre se sont révélées précieuses.

Début mars, France région orientale était au centre de la crise sanitaire de Covid-19. Dans les hôpitaux de Mulhouse, Strasbourg, Metz-Thionville, à travers ceux de Verdun et Bar-le-Duc, nos reporters ont suivi Hassan, un médecin urgentiste spécialisé en médecine de guerre; Basma, gérontologue; Haytham, pédiatre; Mohammed, cardiologue et Jubran; un chirurgien vasculaire. Ces médecins syriens, qui avaient souvent assisté à la guerre dans leur pays d'origine, se sont réfugiés France, Étaient à nouveau sur la ligne de front médicale.

Surpeuplé dans les hôpitaux avec COVID-19[feminine patients et avec des équipes de RCR débordées, les médecins syriens étaient connus pour leur sang-froid et leur capacité à s'adapter rapidement dans des situations critiques.

À juste titre. En SyrieJubran, un chirurgien vasculaire, a soigné les blessés par bombardement. Lorsque l'hôpital où il travaillait dans la ville de Maarat al-Numan, dans le nord-ouest du pays, a été bombardé, il a perdu sept collègues. Pour sa part, Basma, un gérontologue, a vu son hôpital dans la banlieue de la capitale Damas détruit par le régime. Après avoir trouvé refuge en France, où ils pratiquent maintenant, ils ont souvent vu leurs souvenirs douloureux de la guerre réapparaître lorsque Covid-19 a frappé leurs hôpitaux.

La guerre en Syrie les a conduits à l'exil et ce qui retient les parents de Jubran dans un camp de réfugiés dans le nord-ouest de la région d'Idlib. En première ligne en France, ces médecins restent également mobilisés pour aider leur pays d'origine. Hassan, le médecin des urgences, a fondé l'ONG SOS Syrie, qui apporte des secours et des fournitures médicales aux camps de réfugiés. Jubran et Mohammed fournissent un soutien médical à distance et essaient d'éduquer les gens sur les mesures d'hygiène de Covid-19 via les médias sociaux. Ils espèrent tous qu'un jour la Syrie trouvera la paix afin de pouvoir rentrer chez elle pour pratiquer dans les hôpitaux du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here