sport

Tsitsipas refuse de prendre le vaccin à moins qu’il ne devienne obligatoire dans la tournée

13 août 2021 ; Toronto, Ontario, Canada; Le Grec Stefanos Tsitsipas envoie un ballon au Norvégien Casper Ruud (non représenté) au Aviva Center. Crédit obligatoire : John E. Sokolowski-USA TODAY Sports

NEW YORK (Reuters) – Le numéro trois mondial Stefanos Tsitsipas a déclaré qu’il n’obtiendrait un vaccin COVID-19 que s’il devenait obligatoire de participer au tennis.

Alors que l’ATP Tour masculin a publiquement encouragé les joueurs à se faire vacciner, le Grec de 23 ans fait partie de ceux qui ont encore des réservations.

“Personne ne m’a rien dit. Personne n’a rendu la vaccination obligatoire”, a-t-il déclaré aux journalistes lorsqu’on lui a demandé s’il commanderait un vaccin lors d’une compétition aux États-Unis.

“À un moment donné, je vais devoir le faire, j’en suis sûr, mais jusqu’à présent, ce n’était pas obligatoire de concourir, donc je ne l’ai pas fait, non”, a ajouté Tsitsipas, qui a fait ses adieux au premier tour. Le Masters 1000 à Cincinnati.

Il a atteint la finale de Roland-Garros en juin mais a subi une sortie surprise au premier tour à Wimbledon, où il a déclaré aux journalistes qu’il avait du mal à vivre et à concourir dans une “bulle” COVID-19. Lire la suite

Le vaccin COVID-19 a divisé les opinions au sein du tennis.

Le numéro un mondial Novak Djokovic a déclaré en avril qu’il espérait que le vaccin COVID-19 ne deviendrait pas obligatoire pour que les joueurs puissent concourir et a refusé de répondre aux questions sur son statut vaccinal.

Cependant, Roger Federer et Rafa Nadal, 20 fois vainqueurs du Grand Chelem, estiment que les athlètes doivent jouer leur rôle pour ramener la vie à une forme de normalité.

READ  Discipline: Robson Bambu (Nice) et Florian Miguel (Nîmes) suspendus de deux matches

Federer a déclaré en mai qu’il avait reçu le vaccin Pfizer-Bioantek, tandis que Nadal a déclaré: “Le seul moyen de sortir de ce cauchemar est la vaccination, et notre responsabilité en tant qu’êtres humains est de l’accepter.

“Je sais qu’il y a un pourcentage de personnes qui ressentiront des effets secondaires, mais les effets du virus sont pires.”

L’Association de tennis des États-Unis (USTA) a déclaré la semaine dernière que les téléspectateurs ne seraient pas autorisés à assister aux tours de qualification de l’US Open de ce mois-ci en raison de la pandémie de COVID-19.

L’USTA a précédemment déclaré qu’elle autoriserait la pleine capacité des fans pour la partie principale du tournoi. Lire la suite

(couverture) Amy Tenry, édité par Pritha Sarkar

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer