science

Sécurité aérienne: ce coléoptère qui inspire les chercheurs

Et si les ingénieurs aéronautiques du futur étaient inspirés par un scarabée de Californie, d’Arizona et du Mexique pour construire les appareils de demain? Le scarabée blindé diabolique, ou Phloeodes diabolicus, ne mesure que deux centimètres de long. Et pourtant, il fascine les chercheurs du monde entier. Sa particularité: cet insecte possède une résistance impressionnante à la pression, comme noté L’Obs. Jesus Rivera, avec son équipe du Kisailus Biomimetic and Nanostructured Materials Laboratory de l’Université de Californie, a publié les résultats de ses recherches sur cet insecte dans la revue La nature.

Les scarabées blindés, qui ne volent plus, ont encore des élytres qui servaient autrefois à protéger leurs ailes. Ces élytres apportent à leur exosquelette déjà très résistant une défense supplémentaire contre les agressions extérieures. Une particularité qui donne un vrai super-pouvoir à ce scarabée qui peut résister à la pression des doigts d’un humain par exemple. Il ne céderait que sous une pression correspondant à 39 000 fois son poids.

Une avancée prometteuse

Une qualité qui en fait un sujet d’étude pour les chercheurs et scientifiques qui ont d’abord appris à analyser sa structure afin de pouvoir utiliser ces nouvelles connaissances pour construire de nouveaux matériaux plus résistants. L’équipe de Jesus Rivera a appliqué les découvertes faites au cours de ses recherches à différents matériaux, allant jusqu’à imiter la structure de la coquille du scarabée à l’aide d’une multitude de joints métalliques et de matériaux composites. Les joints deviennent également plus solides que ceux utilisés jusqu’à présent par l’industrie aérospatiale pour fabriquer des turbines. Une avancée prometteuse pour améliorer la sécurité aérienne des aéronefs mais aussi pour réussir, peut-être, à repousser l’usure des machines.

READ  Le nouveau coronavirus utilise la deuxième `` clé '' pour infiltrer les cellules

Lire aussi A Toulouse, l’aéronautique veut sortir du trou d’air

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer