Home France Retour sur la montée de la résistance française

Retour sur la montée de la résistance française

Retour sur la montée de la résistance française

Publié le: Modifié:

Cette semaine, nous suivons les progrès indéniables de Charles de Gaulle, marquant 80 ans depuis son appel au 18 juin à rejoindre les Forces françaises libres contre l'occupation nazie. Bien sûr, le général est en fait venu de Londres, sur les ondes de la BBC, quatre jours seulement après que les troupes allemandes victorieuses ont passé les Champs-Élysées de Paris. Mais alors que la date est à jamais ancrée dans la mémoire collective de la France en raison de son importance historique, la vérité est que ce n'était pas exactement le début de la résistance française.

En plus du général, son allié britannique Winston Churchill lui a donné, ainsi qu'à son armée rebelle, l'asile volontaire. Et si seulement une poignée de personnes attaquaient la Manche en réponse à cet appel fatidique, tous les hommes capables de la petite île bretonne de Sein étaient ceux-là pour le faire. La communauté a reçu la prestigieuse Médaille de la résistance en reconnaissance. Nous en apprenons plus sur ces éclaireurs de la France Libre.

Pour en savoir plus sur la Médaille de la Résistance décernée à ces pionniers de la Résistance française, et l'importance d'un prix aussi prestigieux, nous vous emmenons au Musée de l'Ordre de la Libération, sur les Invalides, pour rencontrer l'historien et conservateur du musée Vladimir Trouplin.

Et le mouvement de résistance s'est littéralement enfoncé dans les dernières semaines de la bataille, à une vingtaine de mètres au-dessous de Paris. La conservatrice Sylvie Zaidman en dit plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here