Home World Qui est derrière la fausse campagne de nouvelles autour de Covid-19 en...

Qui est derrière la fausse campagne de nouvelles autour de Covid-19 en RD Congo?

86
0
Qui est derrière la fausse campagne de nouvelles autour de Covid-19 en RD Congo?
Depuis le début de la pandémie de Covid-19, une trentaine de citations différentes ont été attribuées à des personnalités publiques, dont l'expert français en maladies infectieuses Didier Raoult, le président français Emmanuel Macron et le président malgache Andry Rajoelina, qui circulent sur la page Facebook congolaise & # 39; s. Mais il s'avère qu'ils étaient tous constitués. L'équipe d'Observateurs de FRANCE 24 a recherché la source de ces fausses citations généralisées et a découvert un jeune de 20 ans qui était impatient d'avoir un “ buzz ''. voulait générer.

De nombreux Africains ou membres de la diaspora africaine ont vu les mêmes messages apparaître sur leurs fils d'actualités Facebook depuis mars. Beaucoup ont rapporté les messages à l'équipe de France 24 Observateurs.

Ces messages sont toujours au même format. Ils comprennent une ou deux photos d'une personne célèbre, ainsi qu'une citation – souvent provocante – sur la pandémie de Covid-19. L'une des premières citations de notre équipe en mars a été attribuée à Raoult, l'épidémiologiste français, qui aurait appelé les Africains à ne pas prendre le vaccin de Bill Gates contre le coronavirus. Apparemment, la citation était complètement inventée.

La page Facebook "B R O W N S", qui a depuis été supprimée, a partagé une fausse citation attribuée à Raoult. L'équipe d'Observateurs de FRANCE 24 a enquêté et n'a trouvé aucune preuve que l'épidémiologiste de Marseille ait dit une telle chose.

Au cours des semaines suivantes, de nombreux autres faux articles, écrits dans le même format, sont également apparus sur les réseaux sociaux. L'un d'eux a affirmé que le président américain Donald Trump avait ouvert une enquête sur le milliardaire Bill Gates au sujet du vaccin qu'il voulait créer. Un autre a décrit une réunion qui aurait eu lieu entre le président français Emmanuel Macron et le président malgache Andry Rajoelina pour discuter de Covid-Organics, un Des tisanes de Madagascar qui, selon Rajoelina, peuvent guérir le virus. Un autre comprenait une fausse déclaration adressée au chef de l'Organisation mondiale de la santé qui approuvait Covid-Organics (en fait, l'OMS a déconseillé d'utiliser de tels agents non testés). Aucune de ces histoires n'est vraie.

Trois exemples de faux messages qui sont devenus viraux et ont été partagés sur la page Facebook "V É R I T É". Les messages ont été supprimés le 9 mai, mais la page était toujours en ligne à cette date.

Au moins cinq pages Facebook gérées par des administrateurs en RD Congo

Les faux messages que nous avons identifiés ont tous été partagés sur au moins cinq pages Facebook de tailles similaires, appelées "V É RIT É", "Grass & # 39; d-Vérité"., "Grass & # 39; d-Vérité 2. "," Browns-Liberté "et" BROWNS ". La dernière page a été supprimée de Facebook, mais les quatre autres sont toujours actives et comptent chacune entre 36 000 et 150 000 abonnés. Ils ont tous les trois mêmes administrateurs basés en République démocratique du Congo. Toutes les pages ont été créées entre juillet 2019 et janvier 2020.

De nombreux points de vente factuels ont appelé ces pages pour partager de faux messages. Des journalistes de CongoCheck en réfutent un citation incorrectement attribuée au médecin congolais Jean-Jacques Muyembe dans lequel il a interrogé Covid-Organics. AFP Factuel en a examiné un citation incorrectement attribuée au directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus Recommander Covid-Organics.

Les photos placées à côté de ces fausses citations sont prises hors contexte. Le message qui parlait d'une rencontre entre le président français Macron et le président de Madagascar, Rajoelina, est illustré par une photo prise en mars 2019 lors du One Planet Summit au Kenya, plus d'un an avant la pandémie de Covid-19.

Faites défiler les images pour voir le message et l'origine de chacune des photos affichées.

Une photo que l'épidémiologiste français Didier Raoult montrerait à Madagascar a été prise en août 2019 lors d'une visite Raoult faite à un institut de recherche au Sénégal.

Parcourez ces photos pour voir le premier message et l'origine de la photo.

"Notre page peut recevoir jusqu'à 5000 nouveaux abonnés par jour"

L'équipe Observateurs de FRANCE 24 a voulu savoir qui sont les trois administrateurs derrière les cinq pages similaires. Nous en avons identifié deux et avons réussi à en contacter un.

L'administrateur que nous avons contacté est un étudiant de 20 ans à l'Université de Kinshasa. Nous avons décidé de ne pas révéler son identité. Il a créé ces pages avec deux de ses amis pour, selon ses mots, «des informations qui peuvent être … ou pas» à partager. Il explique:

Nous proposons des histoires pour gagner des followers, comme par exemple la visite de Macron à Madagascar. Notre objectif est de partager les nouvelles afin qu'elles se produisent réellement. Par exemple, nous avons écrit un article sur les étudiants qui obtiennent une année de congé en RDC. Au moment où nous l'avons publié, nous pensions que cela arriverait probablement. (Note de la rédaction: le message a ensuite été rejeté par le ministre de l'Éducation de la RDC cet article par AFP Fact Check).

Notre stratégie consiste à partager ces messages dans différents groupes, tels que RDC News 24h / 24 (NDLR: avec 504 000 membres) ou Radio Okapi (NDLR: le forum de discussion ouvert compte 300 000 membres). Nous fournissons à nos utilisateurs des réseaux sociaux de nouvelles informations qu'ils n'ont lues nulle part ailleurs. C'est pourquoi nos messages sont partagés si souvent. Cela permettra à l'une de nos pages de gagner jusqu'à 5 000 nouveaux abonnés en une journée. Par exemple, en seulement un mois, nous avons rassemblé plus de 60 000 abonnés sur & # 39; V É R I T É & # 39 ;.

Le jeune homme reconnaît avoir inventé des citations et dit qu'il le fait & quot; pour des raisons stratégiques & quot;. Sa page Facebook personnelle suggère qu'il ne croit pas que le Covid-19 affecte vraiment la RDC. Il plaide également pour un an de congé pour les étudiants en RDC. Ce sont des opinions personnelles qu'il convertit en & # 39; nouvelles & # 39; qu'il partage sur les pages qu'il gère.

Ceci est un exemple de publication sur la page Facebook personnelle d'un des administrateurs de la page "Vérité". Il semble être libre pendant un an pour les étudiants congolais et se demande si Covid-19 frappe réellement la RDC, bien qu'au moins 36 personnes soient décédées et 863 personnes ont été infectées, selon les statistiques officielles.

Non seulement …

Cette tendance n'est pas nouvelle. Nous avons trouvé d'autres pages, dont “ Falyala Wilondja '', qui a été créée en juin 2019 et propage de la même manière des fausses nouvelles. Par exemple, cette page a récemment partagé une fausse citation attribuée à Macron: "Tout pays africain qui ne veut pas que son peuple utilise le vaccin européen contre Covid-19, ses citoyens ne pourront plus voyager en Europe". Encore une fois, cette citation était complètement inventée.

Il s'avère que l'administrateur de la page "Falyala Wilondja" et l'administrateur de "V É R I T É" se connaissent. Nous avons trouvé des conversations entre les deux sur Instagram et trouvé une vidéo sur YouTube montrant les deux chanteurs de rap congolais dans une école à Kinshasa. Bien qu'ils gèrent leurs propres pages indépendamment, ils semblent se rechercher en termes de quantité de fausses nouvelles qu'ils peuvent publier.

L'équipe Observateurs de FRANCE 24 a interrogé l'administrateur de "V É R I T É" sur ses objectifs à long terme et a répondu:

Il existe de nombreux cybercriminels en Afrique, en particulier en RDC, et cela me fait peur. Aucune loi ne punit les cybercriminels. La meilleure façon de mener ce combat est donc de les connaître puis de les piéger. Lorsqu'une page reçoit beaucoup d'adeptes, les cybercriminels nous contactent et nous suggèrent d'unir nos forces. Nous voulons être des espions.

Sous ce raz-de-marée de fausses informations, il y a des rapports actuels, souvent sur ce qui se passe au Congo. Par exemple, ce billet concerne un pasteur congolais qui a déclaré que l'épidémie de Covid-19 était terminée. Bien que la déclaration elle-même soit incorrecte, le pasteur a fait cette déclaration dans un vidéo mise en ligne en avril.

Ce message est l'une des rares nouvelles correctes à partager sur "V É R I T É". Le pasteur congolais Walesa a déclaré que Covid-19 était terminé à la mi-avril, sans aucune preuve à l'appui de cette déclaration.

"V É RIT É", de loin la page la plus active de ce réseau, a partagé au moins 37 nouvelles sur Covid-19 depuis son premier post le 3 avril et généré au moins 206 000 partages le 6 mai. Les messages ont été supprimés le 9 mai, mais la page est restée en ligne.

Article écrit par Alexandre Capron (@alexcapron)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here