Home Top news L'Iran maintient une peine de cinq ans de prison pour la universitaire...

L'Iran maintient une peine de cinq ans de prison pour la universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah

40
0
L'Iran maintient une peine de cinq ans de prison pour la universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah

Publié le: Modifié:

La justice iranienne a déclaré mardi qu'une peine de cinq ans de prison avait été maintenue à l'encontre de l'universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah, a rapporté l'agence de presse semi-officielle ISNA.

AdelkhahEst sens, votée en mai sur "les frais de sécurité, y compris le complot contre la sécurité nationale", a été confirmée par la cour d'appel et "elle purgera une peine de cinq ans", y compris la peine qu'elle a purgée depuis son arrestation, a déclaré le porte-parole judiciaire Gholamhossein Esmaili lors d'une conférence télévisée.

Un directeur de recherche à Sciences Po Université de Paris, Adelkhah a été arrêtée en juin de l'année dernière et est détenue depuis.

Elle est une double citoyenne franco-iranienne, un statut que l'Iran ne reconnaît pas.

Son collègue et partenaire français Roland Marchal, qui était détenu à peu près au même moment alors qu'il lui rendait visite à Téhéran, a été libéré en mars lors d'un échange de prisonniers apparent.

Marchal a été libéré après que la France a libéré l'ingénieur iranien Jallal Rohollahnejad, qui a été extradé vers les États-Unis pour avoir violé les sanctions américaines contre l'Iran.

Les affaires d'Adelkhah et de Marchal sont une épine dans les relations entre Téhéran et Paris depuis des mois.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a condamné la peine d'Adelkhah en tant que verdict "politique" en mai et a demandé sa libération immédiate.

(AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here