Home Monde Le roi belge exprime “ ses plus profonds regrets '' pour les...

Le roi belge exprime “ ses plus profonds regrets '' pour les abus coloniaux au Congo

39
0
Le roi belge exprime `` ses plus profonds regrets '' pour les abus coloniaux au Congo

Publié le: Modifié:

Le roi de Belgique Philippe a exprimé mardi ses profonds regrets pour les "souffrances et humiliations" infligées à la République démocratique du Congo (RDC) au cours de sa brutale période de 75 ans sous domination belge.

C'est la première expression d'un tel regret Belgique'' Le passé colonial d'un monarque régnant, a expliqué le palais royal. Il est arrivé dans une lettre RDC Le président Felix Tshisekedi à l'occasion de la 60 ans d'indépendance.

"Je voudrais exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures passées, dont la douleur est régulièrement ravivée par la discrimination qui est encore trop présente dans nos sociétés", a déclaré la lettre, qui a été vue par REUTERS.

La Belgique a longtemps lutté avec son passé colonial et son histoire avec le Congo – un passé marqué par les inégalités et la violence contre les Congolais, a déclaré mardi la Première ministre belge Sophie Wilmes.

"C'est un grand moment pour la Belgique, car la monarchie n'a jamais reconnu les atrocités qui ont eu lieu au Congo, qui était dirigé comme la colonie personnelle du roi Léopold II", a déclaré Dave Keating, correspondant de France 24.

La RDC a accédé à l'indépendance en 1960 après que le pays d'Afrique centrale ait été une colonie belge pendant 52 ans. Auparavant, on estime que des millions de Congolais sont morts entre 1885 et 1908 après que le roi Léopold II eut déclaré sa possession personnelle.

"Même selon les normes de l'époque, le gouvernement belge de l'État libre du Congo était horrible", a déclaré Keating de FRANCE 24, se référant au nom du pays sous le règne de Léopold.

Au cours de ces années, "des atrocités ont été commises", tandis que la période coloniale qui a suivi "a provoqué des souffrances et des humiliations", a reconnu le roi Philippe dans sa lettre.

Des statues de Léopold, dont les troupes ont assassiné et mutilé des millions de personnes au Congo, ont été violées ou enlevées en Belgique à la suite de manifestations antiracistes mondiales déclenchées par la police qui a assassiné des Noirs américains George Floyd balayé l'Europe.

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=lOpmYqysY1k (/ intégré)

Philippe s'est engagé à "continuer à combattre toute forme de racisme" et a salué la décision du Parlement belge de mettre en place une commission de réconciliation pour lutter contre le racisme et le passé colonial du pays. Ce processus de réflexion pourrait aider les Belges à «enfin faire la paix avec nos souvenirs», a-t-il déclaré.

Le frère cadet du roi, le prince Laurent, a pris un ton différent plus tôt ce mois-ci lorsqu'il a déclaré que Léopold au Congo n'aurait pas pu "faire souffrir les gens" parce qu'il n'a jamais visité sa colonie.

La RDC était connue sous le nom de Zaïre de 1971 à 1997 sous la dictature de Mobutu Sese Seko.

(FRANCE 24 avec REUTERS)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here