Home France Le Louvre à Paris est en pleine refonte pour secouer son image...

Le Louvre à Paris est en pleine refonte pour secouer son image d'élite

29
0
Le Louvre à Paris est en pleine refonte pour secouer son image d'élite

Publié le: Modifié:

Le Louvre espère se transformer et se débarrasser de son image intimidante pour les JO de Paris dans quatre ans, a indiqué mercredi le réalisateur.

Le musée le plus visité au monde travaille sur une refonte majeure de la façon dont les immenses collections sont présentées et expliquées, a déclaré Jean-Luc Martinez aux journalistes.

"Nous devons être prêts pour les Jeux olympiques d'ici 2023/2024, avec de plus longues heures et plus de salles ouvertes", a-t-il déclaré.

Pour contrecarrer son image d'élite, le musée s'efforcera de «démocratiser la culture» pour rendre ses trésors plus accessibles avec une présentation, un étiquetage et une conservation améliorés.

La classe ouvrière Martinez a déclaré qu'il souhaitait s'appuyer sur le grand succès du musée du Louvre Outpost à Lens, une ancienne ville minière pauvre du nord de la France.

Il a expliqué que l'ancien palais royal au cœur de Paris peut parfois “ intimider certaines données démographiques ''. et que le musée doit assurer aux gens que les collections sont aussi pour eux.

Des pertes de 40 millions d'euros

Le trafic sur le site Web du musée a décuplé, a déclaré Martinez, ajoutant que le site sera "complètement révisé l'année prochaine … avec toutes les collections en ligne".

Martinez ajoute qu'il y aura plus d'histoires et de scènes en français et en anglais.

Les visiteurs de moins de 26 ans ont déjà un accès gratuit au Louvre, mais Martinez propose une mini-visite gratuite de 20 minutes cet été pour attirer les Parisiens.

Le musée – qui rouvre après le blocus du 6 juillet – vise à attirer plus de visiteurs français après avoir perdu plus de 40 millions de dollars (45 millions de dollars) au box-office depuis le virus Corona.

Les trois quarts des visiteurs du Louvre viennent de l'étranger. Le tourisme étant au point mort, "nous perdons 80% de notre audience", a déclaré Martinez.

Il est peu probable que les trois prochaines années soient spectaculaires, a-t-il prédit.

"Nous serons au mieux de 20 à 30% inférieurs à ceux de l'été dernier – entre 4 000 et 10 000 visiteurs par jour", a-t-il estimé.

(AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here