sport

le classement en direct, Rettant revient fort


Le Vendée Globe 2020-2021 n’a pas changé de leader ce mardi: Alex Thomson est toujours en tête mais Thomas Rouillard, désormais en deuxième position, a comblé l’écart. Découvrez les positions des bateaux sur la cartographie et les dernières impressions des participants en direct.

Vendée Globe: l’actualité du jour

  • Alex Thomson (Hugo Boss) est toujours en tête de la flotte du Vendée Globe ce mardi matin, mais Thomas Rettant (LinkedOut) est désormais en deuxième position devant Jean Le Cam (Yes We Cam). Classification
  • Jérémie Beyou (Charal), qui a dû retourner aux Sables d’Olonne pour réparer son bateau, sera de retour en mer cet après-midi, vers 15 heures. Actualités en direct
  • Dans la nuit de dimanche à lundi, Nicolas Troussel (Corum L’Épargne) a démâté, alors qu’il se trouvait dans le nord-ouest du Cap Vert, en 7e position. Le skipper a donc été contraint à l’abandon, le premier du Vendée Globe 2020-2021. “Je vais avoir du mal à digérer”, a réagi le skipper français. Les positions des bateaux sur la carte

12h09 – Au classement à 12h, Rouillard gagne du terrain

Le score quotidien de la mi-journée vient d’être communiqué par la direction de la course du Vendée Globe: le Britannique Alex Thomson (Hugo) Boss conserve la tête avec une avance de 89,2 nm (soit environ 165 km) sur Thoms Rouillard (LinkedOut) mais le bateau du skipper français , qui a gagné près de 20 milles nautiques depuis le précédent classement publié à 9 heures, a progressé plus rapidement ces dernières heures. A noter que Jean le Cam conserve sa place sur ce podium très provisoire de la course, devant Charlie Dalin et Kevin Escoffier, mais a aussi regagné du terrain à Thomson (une dizaine de milles marins).

11h23 – Troussel: “Je prendrai le temps de digérer”

Contraint d’abandonner hier à cause du démâtage de son bateau Corum L’Epargne, Nicolas Troussel est revenu sur cet accident ce matin, lors de la séance radio: “J’ai démâté hier matin avant l’aube donc il faisait nuit quand je suis descendu du bateau et quand J’ai vu les dégâts, ma priorité était de dégager le mât du bateau car il cognait un peu. Le foil n’était pas loin et je ne voulais pas qu’il l’endommage davantage (…) Là je me rends compte que tout c’est fini … Je suis en route pour le Cap Vert, presque face au vent et face à la mer donc je vais prendre un peu de temps pour y arriver. Je me déplace à environ 4 nœuds et il me reste 180 milles à parcourir. J’ai dû faire 70 miles depuis mon départ. Je pense surtout aux gens qui ont travaillé, qui m’ont soutenu et qui ont fait exister ce projet aujourd’hui. Hui. Personnellement, je me laisse aller. Je n’ai pas particulièrement envie de retourner sur terre tout de suite et de voir les gens. Je prendrai le temps de digérer cela “.

10h38 – Tripon: “La méditation est quotidienne pour moi”

Armel Tripon (L’Occitane en Provence), actuellement à la 25e place du classement, a également pris la parole en début de journée. “Je vais très bien, j’ai retouché un peu de vent, mon bateau avance encore, c’est sympa, dit-il notamment. Il faut sortir de ce premier Pot au noir, c’est un test avant le test. Normalement, je récupérer les alizés qui vont s’installer progressivement (…) «Le bateau est physiquement exigeant en général, quand il y a de l’air il est physique, et même dans le petit temps il consomme de l’énergie. Il faut penser à récupérer, car cela laisse des traces, c’est une vraie gestion (…) Je rêve beaucoup dans mes périodes de sommeil en ce moment. Alors que je dors par incréments de 20 ou 40 minutes et que je suis réveillé par une alarme, je suis souvent au milieu d’un rêve. Et parfois, je reviens au même rêve. La méditation est quotidienne pour moi, c’est comme manger mon repas. Cela me permet de rester dans un bon état d’esprit sur cette course! C’est ma petite routine ».

10h19 – Escoffier (PRB): “Heureux de ma première semaine”

Kevin Escoffier a pris la parole lors de la session radio de 5h du matin, depuis son bateau PRB. Le skipper s’est notamment confié sur la prochaine traversée du Pot au noir: «Je regardais les photos satellites pour voir l’état du Pot au noir. Il remonte un peu vers le Nord, et avec le cap que je me dirige, les débuts de le Pot sera à 172 milles, ça arrive vite. Pour le moment, les alizés de l’hémisphère sud sont plus Est que Sud-Est: il est donc moins conflictuel dans la zone de convergence intertropicale (ITCZ). alizés, plus le Pot au noir est facile à franchir. Ce sont de bonnes conditions, mais malgré tout le vent est assez instable, je suis peut-être trop d’est, je crois. Ce n’est pas facile de trouver la bonne voile, mais je suis au portant et c’est glisse vraiment bien (…) j’ai l’impression que c’est plutôt bien ce que je fais depuis le début.Je n’ai pas eu de gros problème technique, je suis dans le bon package, même si Thomas (Rettant) et Charlie (Dalin) ont fait parler la poudre ces dernières 48 heures. Je suis content de ma première semaine, je ‘suis heureux d’être ici ».

09h53 – Un autre message de soutien à Troussel

Thomas Rettant a également posté un message à Nicolas Troussel, victime d’un démâtage hier et contraint de prendre sa retraite. Le skipper du bateau LinkedOut salue également le retour en course de Jérémie Beyou, qui doit prendre la mer ce mardi après-midi:

09:48 – Thomas Roût approche du Pot au noir

L’équipe LinkedOut a indiqué ce matin que son skipper Thomas Rettant s’approche du marasme “qu’il devrait atteindre cet après-midi”. Le communiqué précise également: «La fameuse zone de convergence intertropicale, rencontre entre les vents des hémisphères nord et sud, est au programme et, contrairement à l’habitude, ne devrait pas présenter trop de difficultés aux principaux marins, la pression sur l’eau étant certes moins forte (8 à 12 nœuds) mais constante, la fusion entre les vents nord et sud n’est pas frontale (…) Thomas est plus que jamais dans le match à 107 milles du leader britannique, Alex Thomson, et se prépare certainement profiter de l’accalmie pour résoudre certains problèmes techniques détectés à bord de LinkedOut car le reste, après la boisson, sera à nouveau rapide dans le portable et il faudra être lucide avant de faire des choix stratégiques cruciaux dans le Sud Atlantique avant d’aborder le Indien “.

09h45 – Le classement à 9h00, Rouillard passe deuxième

Le Vendée Globe ne change pas de leader ce mardi matin, mais l’ordre des positions de ses poursuivants a changé. Au score de 9 heures, c’est Thomas Rettant qui se présente ainsi à la deuxième place tandis que Jean Le Cam retombe en troisième position. Charlie Dalin, Kevin Escoffier, Louis Burton, Benjamin Dutreux Boris Herrmann et Samantha Davies sont à l’affût du podium:

Vendée Globe 2020-2021: informations utiles

Voici le dernier classement du Vendée Globe, mis à jour à 12h le mardi 16 novembre 2020:

  1. Alex Thomson
  2. Thomas Rouillard (LinkedOut), à 89,22 nm (miles nautiques)
  3. Jean Le Cam (Yes We Cam!), À 122,17 nm. Le classement complet sur le site officiel

La direction de course propose un classement tous les jours à 5h, 9h, 12h, 15h, 18h et 22h Rappelons que l’originalité du Vendée Globe réside dans le fait qu’il s’agit d’un tour du monde à la voile en solo, non-stop et sans assistance. En d’autres termes, aucun des participants ne peut embarquer une autre personne sur son bateau, sauf en cas d’urgence (mais le concurrent secouru quitte alors le classement). Les navigateurs ne peuvent pas non plus mettre le pied à terre, mais en cas de problème, ils peuvent revenir aux Sables d’Olonne (Vendée) et franchir la ligne de départ, le tout dans la limite de dix jours après le départ. Enfin, il est impossible de bénéficier d’une assistance médicale ou technique. Si tel est le cas, le navigateur est également rétrogradé.

Suivez en direct les positions des skippers et de leurs bateaux, tout au long de ce Vendée Globe, grâce à la cartographie de course:

Le parcours du Vendée Globe correspond à un tour du monde d’ouest en est. Le départ est donné depuis la baie des Sables d’Olonne puis les concurrents descendent l’océan Atlantique du nord au sud, laissant à bâbord le cap de Bonne-Espérance, le cap Leeuwin, le cap Horn, et, à tribord, le continent antarctique . Ensuite, les participants remontent l’Atlantique du sud au nord et l’arrivée est également jugée dans la baie des Sables d’Olonne. Au total, le parcours théorique équivaut à 24 394 miles, ce qui correspond à environ 39 250 kilomètres.

Pour valider leur inscription à cette neuvième édition du Vendée Globe, les participants devaient déposer une candidature au plus tard le 1er novembre 2019 puis valider leur qualification (obtenue par les skippers ayant réalisé l’une des courses suivantes: le Vendée Globe précédent, le Route du Rhum 2018, la Transat Jacques Vabre 2019, La Transat 2020, New York Vendée 2020). Ils sont enfin 33 à avoir pris le départ de la course:

  • Fabrice Amedeo (Newrest – Art et vitrines)
  • Romain Attanasio (pur)
  • Jérémie Beyou (Charal)
  • Arnaud Boissières (La Mie Caline – Artisans Artipôle)
  • Samantha Davies (Initiatives-Cœur)
  • Jean Le Cam (Yes We Cam)
  • Miranda Merron (Campagne de France)
  • Maxime Sorel (V et B – Mayenne)
  • Pip Hare (Médaillon)
  • Giancarlo Pedote (Groupe Prysmian)
  • Yannick Bestaven (maître coq)
  • Charlie Dalin (APIVIA)
  • Clarisse Crémer (Banque Populaire)
  • Kevin Escoffier (PRB)
  • Thomas Ruyant (Advens for Cybersecurity)
  • Benjamin Dutreux (Famille de l’eau)
  • Alexia Barrier (4 ma planète)
  • Louis Burton (Office Valley 2)
  • Didac Costa
  • Manuel Cousin (Groupe Sétin)
  • Sébastien Destremeau (FaceOcean)
  • Clément Giraud (Vol)
  • Boris Hermann (Maliza II – Yacht Club de Monaco)
  • Ari Huusela (Ariel 2)
  • Isabelle Joschke (MACSF)
  • Stéphane Le Diraison (Time For Oceans)
  • Alan Roura (L’usine)
  • Damien Seguin (Groupe Apicil)
  • Kojiro Shiraishi (DMG Mori)
  • Sébastien Simon (Arkea Paprec)
  • Alex Thomson (Hugo Boss)
  • Armel Tripon (L’Occitane en Provence)
  • Nicolas Troussel (Corum l’Epargne)
READ  Ligue Europa: quel nul pour Lille et Nice ce vendredi? - Pied - C3

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer