sport

L’ambassadeur de France dit que l’Australie est “enfantine” pour avoir gardé secret l’accord sur les sous-marins américains

CANBERRA (Reuters) – L’émissaire français à Canberra a déclaré vendredi que l’affirmation de l’Australie selon laquelle elle ne pouvait pas informer la France de ses pourparlers ultra-secrets avec les États-Unis et la Grande-Bretagne pour construire des sous-marins nucléaires était “enfantine”.

L’Australie a renoncé à un accord de 40 milliards de dollars avec le groupe naval français pour construire une flotte de sous-marins conventionnels le mois dernier et construira à la place au moins huit sous-marins à propulsion nucléaire utilisant la technologie américaine et britannique après avoir noué un partenariat de sécurité trilatéral avec ces deux pays.

L’annulation a exaspéré la France, qui a accusé l’Australie et les États-Unis de l’avoir poignardé dans le dos en menant des pourparlers sans les en informer.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré qu’il avait fait part de ses inquiétudes à Paris au sujet du contrat en difficulté de Naval Group https://www.reuters.com/article/uk-aukus-security-australia-pariffon-idUKKBN2GH0R9, mais n’a pu divulguer les discussions avec les États-Unis jusqu’à ce que Ce partenariat stratégique est convenu.

Mais l’ambassadeur de France en Australie, Jean-Pierre Thibault, qui a été convoqué par Paris le mois dernier, a déclaré que la France était un partenaire de sécurité proche des États-Unis, de l’Australie et de la Grande-Bretagne et que l’on pouvait faire confiance à ces informations.

“C’est puéril de dire qu’il est impossible de consulter la France”, a déclaré vendredi Thibault à la radio ABC, ajoutant que le président américain Joe Biden et le secrétaire d’État Anthony Blinken avaient déclaré que l’affaire aurait pu être mieux traitée.

“Ils ont dit officiellement que les choses devaient être faites différemment. Il aurait dû y avoir des consultations.”

READ  JO 2024: Toulouse non sélectionnée comme ville hôte du tournoi de football

Thebault retournera bientôt en Australie où il a déclaré qu’il mettrait à l’épreuve la détermination de Canberra à rétablir les liens.

Un représentant du ministère australien des Affaires étrangères n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a déclaré jeudi qu’elle saluait le retour de Thibault comme une première étape importante dans l’amélioration des relations. [L1N2R302M]

(Reportage par Colin Packham ; Montage par Stephen Coates)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer