Home Top news La France exhorte les entreprises qui acceptent des aides d'État pendant la...

La France exhorte les entreprises qui acceptent des aides d'État pendant la crise à ne pas verser de dividende

76
0
La France déploie le premier paquet de 45 milliards d'euros pour aider les entreprises en difficulté

Délivré le: Modifié:

La France a été renforcée lundi avec son appel aux entreprises utilisant des aides d'État pour survivre à la crise des coronavirus de ne pas verser de dividendes aux actionnaires cette année.

"J'appelle toutes les entreprises qui emploient du personnel en chômage partiel, c'est-à-dire que leurs salaires sont payés par l'État, à faire preuve de la plus grande retenue possible dans le paiement des dividendes", Le ministre des Finances Bruno Le Maire dit sur BFMTV.

“ Encore mieux de montrer l'exemple et de ne pas verser de dividendes '', a-t-il ajouté.

"Nous ne tolérons pas non plus les rachats d'entreprises … les rachats d'actions ne sont pas compatibles avec le soutien public", a déclaré Le Maire.

Les entreprises qui réalisent un profit le reversent généralement à leurs actionnaires sous forme de dividendes.

Une entreprise qui rachète ses actions est un autre moyen de rendre les bénéfices aux actionnaires.

Le Maire avait déjà déclaré vendredi dernier que les entreprises contractaient un prêt soutenu par l'État ou reportaient les paiements d'impôts pour les aider à survivre crise de coronavirus seraient exclus de la distribution de dividendes cette année.

Le chômage partiel semble être un autre mécanisme important pour soutenir les entreprises, car l'État paiera en fait 70% du salaire pour les heures de travail licenciées.

français les entreprises ont déjà demandé de placer 2,2 millions de travailleurs en congé temporaire, selon les chiffres publiés ce week-end.

Un certain nombre de grandes entreprises françaises comme l'avionneur Airbus et la chaîne de supermarchés Auchan ont déjà annoncé qu'elles ne paieraient pas de dividende cette année.

En plus de la coercition, les entreprises ont une incitation économique importante à ne pas verser de dividendes – cela leur permet de détenir des liquidités au cas où le financement deviendrait difficile ou coûteux.

(AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here