Home Monde La France a promis 15 milliards d'euros au secteur de l'aviation

La France a promis 15 milliards d'euros au secteur de l'aviation

62
0
La France a promis 15 milliards d'euros au secteur de l'aviation

Publié le: Modifié:

Le gouvernement français fournira 15 milliards d'euros (16,9 milliards de dollars) pour soutenir l'industrie aéronautique du pays, qui a été entravée par les restrictions de voyage imposées pour atténuer la pandémie de coronavirus, a déclaré mardi le ministre des Finances Bruno Le Maire.

"Nous annonçons l'état d'urgence pour sauver notre industrie aérienne afin qu'elle devienne plus compétitive", Le Maire a déclaré lors d'une conférence de presse à Paris.

“ Si nous n'étions pas intervenus tout de suite, un tiers des emplois du secteur auraient disparu … c'est environ 100000 des 300000 emplois directs et indirects du secteur '', a-t-il ajouté.

Toulouse, dans le sud-ouest de la France, abrite le siège de l'avionneur paneuropéen Airbus, qui soutient des centaines de fournisseurs et prestataires de services dans la région depuis des décennies.

Mais les commandes se sont taries, les compagnies aériennes du monde entier avertissant d'une catastrophe, les perspectives de voyage restant très incertaines COVID-19[feminine la crise fait des ravages.

Le gouvernement a déjà annoncé qu'Air France-KLM, qui a subi une perte de 1,8 milliard d'euros au premier trimestre, recevra sept milliards d'euros de prêts de l'Etat ou de l'Etat.

Cet argent permettra de continuer à acheter 60 Airbus A220 et 38 A350 long-courriers.

L'État français et Airbus, ainsi que Dassault Aviation, Thales et Safran, contribueront chacun 200 millions d'euros à un fonds pour les petites et moyennes entreprises, notamment pour les aider à investir dans les technologies de réduction de carbone.

Le plan comprend également 1,5 milliard d'euros pour stimuler la recherche d'un futur "avion neutre en carbone" au cours des trois prochaines années, dans le but de rendre l'avion opérationnel d'ici 2035, a déclaré Le Maire.

La secrétaire à la Défense, Florence Parly, qui a assisté à la conférence de presse avec la ministre de l'Environnement Elisabeth Borne, a déclaré que 600 millions d'euros seraient accélérés dans le cadre des commandes militaires prévues, y compris l'achat de trois Airbus A330 à convertir en avions ravitailleurs, et huit hélicoptères Caracal pour le transport de troupes.

L'armée doublera également ses commandes de petites et moyennes entreprises à environ 100 millions d'euros pour développer des avions de surveillance légers et des drones, "ce qui créera 1 300 emplois au cours des trois prochaines années", a déclaré Parly.

Vient ensuite le soutien au secteur de l'aviation Le président français Emmanuel Macron promis 8 milliards d'euros pour le secteur automobile, l'accent étant mis sur le développement du marché des véhicules électriques.

(AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here