science

Jupiter et Saturne se rencontreront dans le ciel

Les géantes gazeuses Jupiter et Saturne, réunies dans le ciel crépusculaire, seront plus proches l’une de l’autre le 21 décembre. Un tel rapprochement entre les deux planètes n’avait pas eu lieu depuis quatre siècles! On vous dit tout sur cette rencontre céleste exceptionnelle.

Vous serez également intéressé


[EN VIDÉO] Evénements astronomiques et spatiaux à ne pas manquer en 2020
Voici tout ce qu’il ne faut pas manquer en 2020 dans le ciel et dans l’espace. Pluies de météores exceptionnelles, planètes au plus près de la Terre et grands départs des missions spatiales vers le Soleil et surtout Mars.

À partir de cet été, les deux plus grandes planètes de Système solaire, Jupiter et Saturne, règne en “maître du ciel” sur le crépuscule et une partie de la nuit, proches les unes des autres, du point de vue de la Terre. Dans ce l’automne ce qui se termine, les deux géants continuent à rôder le soir, au-dessus du sud-ouest. D’ailleurs, vous avez probablement déjà franchi leur qui concerne, ou plutôt leur éclat.

Pour le solstice en décembre, les deux planètes nous réservent un grand moment d’observation céleste: un rapprochement visuel exceptionnel. Ce qu’on appelle une conjonction géocentrique. Et cette année, on peut parler d’un “grand conjonction planétaire »puisque les protagonistes ne seront séparés que de 0,1 ° – un cinquième du diamètre du Pleine lune -, ce qui n’était pas arrivé, du point de vue, toujours, de la ” sol de vaches », Depuis … 1623! Donc, si vous les manquez, mais ce serait incroyable, vous ne les verrez plus blottis ensemble comme ça avant 2080.

READ  L'observatoire d'Arecibo sera-t-il (enfin) reconstruit?

Une réunion qui n’a lieu que tous les 20 ans

Ce beau rendez-vous céleste est donc à ne pas manquer au crépuscule, au-dessus de l’horizon sud-ouest, le 21 décembre. Soleil, qui sera alors entré dans la “maison” du zodiaque Sagittaire depuis le 18 décembre (oui, leétoile solaire n’est pas en Capricorne le 21 décembre) n’est plus très loin de ces deux mondes, du point de vue de la Terre. Par conséquent, les deux planètes ne sont pas visibles longtemps le soir et se couchent rapidement. Cela a l’avantage de pouvoir admirer la scène et la photographier après le départ du soleil sans avoir à se coucher tard.

Les rapprochements de Jupiter et Saturne dans le ciel terrestre n’ont lieu que tous les 20 ans, le temps que le second, plus lent (son période de révolution a 29 ans), visite le 12 constellations du zodiaque (360 °) et rejoint la géante qui porte le nom de son fils dans la mythologie gréco-romaine. Comme ce dernier ne prend que 12 ans pour faire le tour du Soleil, il change la constellation du zodiaque chaque année.

La précédente grande conjonction géocentrique remonte à 2000. A l’époque, elle ne pouvait pas vraiment être observée dans de bonnes conditions, car les deux géants étaient trop proches de notre Étoile, vues de la Terre. En avril 2000, Mars s’était mêlée aux deux géants pour former un trio remarquable en début de nuit, en Bélier. En 2020, Mars est là aussi, mais plus loin, dans le Poissons. Sa lueur rouge, plus faible qu’il y a un mois, rivalise toujours avec celle, dorée, de Jupiter.

Les distances de Jupiter et Saturne par rapport à la Terre

Bien sûr, même si les deux planètes semblent serrées l’une contre l’autre, des centaines de millions de kilomètres les séparent. Quand vous les regardez ces jours-ci, considérez que le massif Jupiter est à 850 millions de kilomètres (5,6 fois plus éloigné du Soleil que nous) et Saturne à environ 1 600 millions de kilomètres (10,5 fois la distance entre la Terre et le Soleil). Cela fait 47 et 87 minutes-lumière. Le 21 décembre, Jupiter sera à 890 millions de kilomètres et le géant aux anneaux à 1,6 milliard de kilomètres.

READ  Les chiffres de l'épidémie de covid-19 en Bretagne ce mercredi - Bretagne

Observez-les maintenant!

Bien sûr, n’attendez pas le solstice d’hiver (hémisphère nord) et leur approche à seulement 0,1 ° pour les observer auœil nu, avec des jumelles ou dans un télescope. Au cours des prochaines semaines, en effet, vous pourrez suivre leur cortège aux confins du Capricorne et du Sagittaire, jusqu’à leur convergence le 21 décembre, la nuit la plus longue de l’année.

A noter que la Lune viendra leur dire bonjour, ou plutôt bonne soirée, les 16 et 17 décembre, et composer un beau trio que beaucoup apprécieront de photographier. Le spectacle sera encore plus beau grâce à une paire de jumelles, un télescope ou un télescope. Les deux derniers dévoileront leurs satellites respectifs et chacun de leurs atours, tels que les anneaux de Saturne et les bandes nuageuses de Jupiter. Avec des jumelles, en plus de les voir agrandies ensemble, Jupiter expose sa cour de satellites galiléens. Bonne observation à tous!

Intéressé par ce que vous venez de lire?

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer