sport

Bon voyage : le voyage de volley-ball de Hooft l’emmène en France | Actualités, sports, emplois

Apparaissant lors d’un match en salle de l’Université de Portland en 2018, Shayla Hooft, ancienne élève de Seabury Hall, a récemment conclu son éligibilité à l’université en jouant au beach-volley pour les pilotes. Photo de l’université de Portland

Shayla Hoft « Excité, effrayé et nerveux » Elle voyagera à l’étranger pour la première fois de sa vie dans quelques semaines alors qu’elle jouait au volley en France.

Le diplômé du Seabury Hall 2015, qui a récemment terminé sa compétition avec l’équipe de volleyball de plage de l’Université de Portland, se rendra à l’étranger le 5 août pour jouer avec Vandoeuvre Nancy Volley-Ball (VNVB).

“Je suis vraiment excité juste d’apprendre, je veux vraiment en savoir plus sur le volleyball, en apprendre davantage sur une culture différente et aussi apprendre des choses sur moi-même.” Hooft a dit, un bloqueur du milieu. “Être si loin de chez moi, je pense que c’est une expérience spéciale et unique.”

VNVB devrait accueillir l’ASPTT Mulhouse lors de son ouverture de saison le 25 septembre au Parc des Sports des Nations, selon Volleybox. Il y a 14 équipes en Ligue Féminine de France.

À Nancy, Hooft sera assis avec un coéquipier à seulement cinq minutes à pied du gymnase et du centre d’entraînement.

Elle a hâte de prolonger sa carrière de volleyball, de s’aventurer en ville et de prendre des cours de français, disponibles pour les athlètes.

“J’ai toujours voulu jouer après l’université”, Hoeft, qui a son contrat d’un an avec VNVB avec une chance de le renouveler, a déclaré. “Je suis vraiment excité.”

Après avoir mis fin à sa carrière universitaire au cours de la saison 2019-2020, elle avait l’intention de s’assurer un agent et des équipes de recherche où elle pourrait jouer à l’étranger, mais la pandémie de COVID-19 a stoppé ses aspirations. Au lieu de cela, elle est restée à Portland et a joué pour l’équipe de volley-ball de plage des pilotes ce printemps.

READ  Evergreen Lopez met l'âge à l'épreuve à l'Open d'Australie | Des sports

“Cette année, tout va mieux”, besoin de dire, “Et cela m’a montré que je voulais toujours jouer au volleyball.”

*Dakota Grossman est situé à [email protected]

Les dernières nouvelles d’aujourd’hui et plus dans votre boîte de réception

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer