science

Belgique: l’épidémie de coronavirus s’accélère

A Bruxelles, à la clinique Saint-Jean, une cinquantaine de patients Covid sont traités; c’est trois fois plus que les capacités actuelles des services. Les patients sont plus jeunes que lors de la première vague, et plus fortement affectés par le virus. La Belgique est aujourd’hui l’une des régions les plus contaminées d’Europe. Pour faire face à cette recrudescence de l’épidémie, le pays a décidé de fermer ses bars et restaurants pendant un mois.

La mesure drastique n’est pas toujours bien comprise car elle contraste avec un certain nombre de signaux contradictoires envoyés ces dernières semaines par les autorités. Par exemple, le port d’un masque à l’extérieur n’est plus obligatoire après avoir été fait. La bulle sociale s’est rétablie après avoir été abandonnée. “Je pense que la Belgique n’a jamais vraiment assoupli ces stratégies, il y a toujours eu cette bulle sociale, cette envie de porter le masque … mais c’est vraiment le contrôle, ou en tout cas la pédagogie autour de ces mesures, qui a fait en sorte que même bien qu’ils soient là, les gens ne les appliquaient plus“, une analyse Yves Coppieters, épidémiologiste, dans l’édition 19/20 du lundi 19 octobre.

Le JT

Les autres sujets d’actualité

READ  Prix ​​Nobel: pourquoi la France est à la traîne

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer