sport

ASSE, Stade Rennais – Mercato: les Verts peuvent-ils tenter de remplacer Fofana par Saliba?

Ce matin, l’équipe confirme ce qu’Ouest France a annoncé dans la nuit. Arsenal et William Saliba auraient accepté de partir en prêt cette saison, en raison d’une trop grande concurrence pour le défenseur central. Dans le même temps, l’ASSE a besoin d’un défenseur central suite au départ de Wesley Fofana. Que voir des intérêts concordants?

Non, pour l’histoire tendue avec Arsenal

Au vu de l’histoire récente de l’affaire Saliba, il est difficile d’imaginer l’ASSE convaincre Arsenal d’un nouveau prêt. Il y a quelques mois, le club de Saint-Etienne avait espéré une prolongation du prêt du défenseur afin qu’il puisse disputer la finale de la Coupe de France. Cela s’est finalement conclu par une déclaration cinglante annonçant l’échec des négociations, «le club anglais imposant des conditions sportives et financières absolument inacceptables», écrivent les Verts. Arsenal, de son côté, a riposté en proposant un plan d’entraînement à la blessure du joueur que l’ASSE n’aurait pas accepté. Cet épilogue tendu complique donc déjà la possibilité de Saliba parmi les Verts.

VOIR AUSSI: TOUTES LES ACTUALITÉS DE ASSE

Non, car le C1 est un argument fort

Mais la question sportive est également décisive. Malgré l’attachement évident de William Saliba aux Verts, l’ASSE n’a probablement pas aujourd’hui l’attractivité pour attirer son ancien joueur. Le Stade Rennais semble prêt à jouer le haut du tableau en Ligue 1 et jouera en phase de groupes de la Ligue des champions. Les Verts, malgré leur début de saison prometteur, sont loin de ces objectifs. En prime, assumer le salaire londonien de Saliba est possible pour un Stade Rennais disposant de moyens importants. Pour les Verts en difficulté malgré la vente de Fofana, la situation est différente.

READ  Comment l'OM a échoué pour Joakim Mæhle

Non, parce que Puel n’aime pas les prêts secs

Enfin, l’arrivée de William Saliba ne fait pas partie du projet à long terme que Claude Puel espère construire. Le dirigeant de l’ASSE n’est pas partisan des prêts sans option d’achat pour la bonne et simple raison que cela ne lui permet pas de se projeter sur le long terme avec sa recrue. Ceci est d’autant plus valable pour un William Saliba dont le potentiel lui offre un avenir dans un très grand club. Et pas forcément vers un retour prématuré aux sources.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer